RMC

Un ancien SDF parisien devenu champion du monde de MMA: qui est Francis Ngannou?

-

- - RMC

"LE PORTRAIT DE POINCA" - Ce Camerounais de 34 ans a remporté ce titre ce week-end. Il devient le premier africain champion du monde UFC dans la catégorie des poids-lourds.

Un ancien SDF parisien qui est devenu ce week-end à Las Vegas champion du monde de MMA, les arts martiaux mixtes. Ce sport qui est une sorte de boxe avec les pieds et avec le droit de continuer de frapper un adversaire à terre. Bref, c’est un sport de combat violent. Et celui qui est champion du monde dans la catégorie poids-lourd, c’est un peu l’homme le plus fort du monde.

Et depuis samedi soir, c’est un Camerounais de 34 ans qui a des cicatrices sur les jambes. Francis Ngannou est né dans une famille pauvre au Cameroun, avec des parents qui ont divorcé parce que le père était violent. Le garçon rêvait de devenir architecte, mais il n’en avait pas les moyens. Il a travaillé dans des mines de sable, puis comme moto-taxi, à 22 ans, il découvre la boxe anglaise.

Comme beaucoup de jeunes camerounais, il rêve d'Europe et d’immigration, forcément clandestine. Il traverse le Niger, l'Algérie et le Maroc. Il arrive à Mellila, petite enclave espagnole sur le territoire marocain entourée de Barbelés réputé infranchissable. C’est justement en les franchissant qu’il s’est fait ces cicatrices qui racontent son histoire.

16 combats, 13 victoires

Il a ensuite échoué six fois à traverser la Méditerranée, la septième a été la bonne. Il a ensuite rejoint Paris, d’abord dormi dans la rue, puis dans un parking de la porte de la Villette.

Puis il a été recueilli par une association humanitaire qui se trouvait tout près d’une salle de MMA. Un entraîneur l’a repéré. Ce qui n’était pas très compliqué avec son mètre 93 pour 113 kilos de muscle.

La suite est une ascension régulière. On l’appelle “le prédateur.” 16 combats et 13 victoires. Les 3 dernières obtenues en 20, 70 et 46 secondes. Jusqu’à ce titre de champion du monde par KO à la deuxième reprise face au tenant du titre américain. La consécration. C’est le premier Africain champion titré dans ce sport.

Nicolas Poincaré