RMC

Un nouvel engouement pour le foot amateur? "Dans certains clubs on sent une arrivée de demandes"

Après le parcours des Bleus, les clubs de foot s'attendent à voir les inscriptions augmenter.

Après le parcours des Bleus, les clubs de foot s'attendent à voir les inscriptions augmenter. - Savier Leoty - AFP

La Fédération française de foot s'attend à une augmentation du nombre d'inscriptions après le parcours des Bleus à l'Euro. A Nice, ville hôte de la compétition, les associations sportives sont déjà sollicitées.

Paul Pogba, Antoine Griezmann ou Dimitri Payet ont peut-être créé des vocations. Malgré la défaite en finale, partout en France des millions de supporters ont suivi et encouragé les Bleus jusqu'à la fin de l'Euro de football.

La compétition semble déjà avoir dynamisé les inscriptions à Nice, affirme Edouard Delamotte, secrétaire général du district de la Côte d'Azur. "D'ores et déjà au niveau inscription dans certains clubs, on sent une arrivée de demandes, en particulier sur les 10 à 13 ans", remarque-t-il. Mais un autre public, particulièrement actif côté supporter pendant la compétition pourrait faire grimper les chiffres encore davantage.

"Les femmes ont démontré un fort engouement sur cet Euro 2016, ce qui laisse supposer que le football féminin, qui se développe déjà pas mal sur le département des Alpes-Maritimes, risque de voir encore augmenter ses effectifs", poursuit-t-il. 

Des rénovations de stades bienvenues

Sur place, les supporters niçois ont pu vivre au plus près l'Euro, la ville ayant accueilli des matchs au début de la compétition. Dans ce cadre, grâce aux dotations de l'UEFA, certains club ont pu bénéficier de rénovation sont d'autant plus prêts à accueillir de nouveaux adhérents. Ainsi, le stade de foot des quartiers Nord de Nice a été entièrement repensé avec une nouvelle pelouse. Une vraie bouffée d'oxygène pour les jeunes joueurs du club, explique son président, Christian Tebbakah.

"Avant il y avait une forme d'abandon, un terrain qui était très usagé, des squats qui s'y trouvaient. La rénovation complète de ces terrains, les enfants en sont très contents. Il y a une matière synthétique qui est une nouvelle génération, c'est beaucoup plus agréable quand on court dessus, quand on tombe on ne se brûle pas", constate-t-il. 

Avec près de 6.000 licenciés, le football est le sport le plus pratiqué à Nice. Il pourrait continuer d'attirer davantage dès la rentrée.

C. B avec Elodie Messager