RMC

Une mini-tornade s'abat sur Arles: "On a eu l'impression que la maison s'élevait, c'était un truc de fou" raconte Sophie sur RMC

TÉMOIGNAGE RMC - Une tornade s'est abattue mardi très tôt sur la ville d'Arles, dans les Bouches-du-Rhône. Il y a de gros dégâts mais pas de victime.

Météo-France a maintenu mardi matin en vigilance orange quatre départements, en raison d'un épisode d'orages d'automne localement violents, appelé à cesser à midi. Les quatre départements qui restent sont les Alpes-de-Haute-Provence, les Bouches-du-Rhône, le Var et le Vaucluse.

"On a relevé 40 à 50mm sur le nord et l'est de l'Hérault, sur l'ouest du Gard 50 à 80mm. Sur les Bouches-du-Rhône, on relève 40 à 50mm tombés en 1 à 2 heures. Sur le Vaucluse les cumuls sont moins élevés, de l'ordre de 30 à 40mm sur le sud-ouest du département", a détaillé le bulletin en précisant que "sur ces départements, on a relevé des rafales de l'ordre de 90km/h".

Alerte aux orages: quatre départements maintenus en vigilance orange

Des dizaines de toitures arrachées, des mobil-homes retournés dans un camping, une soixantaine de personnes évacuées, quelques blessés légers et plus de 170 maisons endommagées: une tornade a dévasté un quartier d'Arles à l'aube mardi matin.

Les habitants ont été surpris dans leur sommeil, comme Sophie qui se trouve dans le quartier du Pont-de-Crau. Elle raconte sa frayeur sur RMC:

"Vers 4h30, en moins de dix secondes, il y a eu un vent de fou. On a entendu la maison comme si elle s'élevait, et hop, se reposait. Et puis plus rien. Il y a du verre partout dans le jardin, les pins de 20 ans sont coupés. Là, on commence à avoir de l'eau dans la maison, puisque les placos se sont troués. Un truc de fou! Mais nous sommes en vie, soyons contents. Ce n'est que du matériel, beaucoup de matériel abîmé. C'est la grosse catastrophe".

Au total, 173 maisons ont été endommagées, dont 40% "fortement", et plus d'une dizaine pourraient être déclarées inhabitables, ont-ils ajouté. Ils évoquaient dans la matinée "une quarantaine de relogements" à prévoir. Des drones devaient survoler la zone pour permettre de "faire un état plus exhaustif des dommages". 

La mairie souligne en outre que des coupures d'électricité affectant environ 200 foyers étaient en cours de traitement en milieu de journée. Les services techniques de la commune, notamment des agents de la voirie, du nettoiement pluvial et des espaces verts, ainsi que la police municipale ont été déployés. L'école n'a quant à elle pas subi de dégâts et a ouvert normalement mardi matin pour accueillir les enfants. 

Camille Schmitt avec Xavier Allain