RMC

Vacanciers bloqués dans les Pyrénées: "On espère se positionner dans un convoi"

Près de 850 vacanciers sont restés bloqués tout le week-end dans les Hautes-Pyrénées en raison des fortes chutes de neige qui ont bloqué les accès aux stations de La Mongie et de Piau-Engaly. L'alerte orange à la neige et au verglas a été levée ce lundi matin.

Les vacanciers des Hautes-Pyrénées se sont endormis dimanche soir en espérant pouvoir rentrer chez eux ce lundi matin. Après les fortes chutes de neige du week-end, près de 850 personnes au total ont été contraintes de dormir sur place dans les stations de ski de La Mongie et de Piau-Engaly, véritablement coupées du monde. La circulation était interdite dimanche toute la journée sur les routes menant aux deux stations.

"En 48 heures il est tombé plus de 2 mètres de neige, raconte Henri, qui tient un supermarché à La Mongie. C'est impressionnant, cela fait longtemps que l'on n'avait pas vu ça. On attend que ça s'arrête un peu, parce que là on ne peut rien faire".

"Pas de grasse matinée ce lundi"

David et sa famille ont été contraints de passer la nuit à La Mongie alors qu'ils devaient rentrer chez eux, à Bordeaux dimanche soir. Leur hôtel a même dû être été évacué car il était sur la trajectoire d'une éventuelle avalanche. Ces Bordelais ont donc été relogés dans un autre établissement. Ce lundi matin, "il y aura pas de grasse matinée, on va se lever tôt", explique sur RMC David. "S'il y a un convoi, on va vouloir se positionner, donc il faut avoir la valise de prête. On a la chance d'avoir la voiture au parking à l'abri, mais ici il y a des gens qui déneigent leur voiture toutes les deux heures tellement il neige et tellement elles sont recouvertes immédiatement. On va vraiment être à l'affût du moindre signe".

"C'est des vacances prolongées"

Pascal fait partie de ces skieurs bloqués avec femme et enfants à Piau-Engaly depuis dimanche. Mais pour lui, pas question de râler. Au contraire ! "Si ça dure une semaine comme ça il n'y a aucun souci pour moi", rigole-t-il sur RMC. "Je suis très bien ici, poursuit-il. On a tout ce qu'il nous faut : il y a une pharmacie, un médecin si besoin, il y a des commerces. On n'est pas au bout du monde sans rien, sans électricité. On fait de la luge, les enfants ont de quoi s'occuper, nous aussi, on a les jeux de société. On est au chaud dans notre appartement. Finalement ce n'est pas si mal, c'est des vacances prolongées". Elles devraient rapidement se terminer pour David et sa famille, puisque l'alerte orange neige et verglas a été levée par Météo France ce lundi matin.


Suivez Jean-Jacques Bourdin sur Twitter Follow @JJBourdin_RMC
Réagissez sur le compte Twitter d'RMC avec le hashtag #BourdinDirect Tweet #Bourdindirect

P. Gril avec B. Ballet