RMC

Vaucluse: "Papa, il y a un problème, ça explose dans tous les sens"

De violentes explosions ont été entendues dans le Vaucluse, provoquant la panique des habitants.

De violentes explosions ont été entendues dans le Vaucluse, provoquant la panique des habitants. - Franck Pennant / AFP

L'incendie d'un centre de stockage de bouteilles de gaz, dans une zone isolée du Vaucluse, a provoqué dans la nuit de vendredi à samedi une série d'explosions spectaculaires. Aucune victime n'est à déplorer.

Une nuit d'angoisse pour les habitants du Vaucluse. Des explosions ont été entendues peu après 22 heures, pendant plus d'une heure, à des dizaines de kilomètres aux alentours, jusqu'à Avignon. 

Selon les premiers éléments des secours, l'incendie, provoqué par un poids-lourd, s'est déclaré dans un centre de stockage de bouteilles de gaz. Jorys, habitant de Joncquière, décrit les scènes de panique à RMC: 

"J’entends d’autres explosions qui reviennent, c’était de plus en plus fort. Je suis rentré chez moi, je suis allé voir mon père qui dormait et je lui ai dit : 'Papa, il y a un problème, ça explose dans tous les sens'. L’électricité s’est coupée. On a regardé dehors, les flashs des explosions illuminaient le ciel. C’était la panique dans la ville, je n’avais jamais vu autant de monde à cette heure-ci. Il y avait des gens qui couraient dans tous les sens, ils devaient penser que c’était un attentat. C’était la panique partout".

3.000 bouteilles explosées

Quarante tonnes de gaz ont explosé, à raison de 13 kg de gaz par bouteille, pour un total de plus de 3.000 bouteilles explosées, selon la gendarmerie du Vaucluse, qui a précisé que le site n'était pas classé. Aucune victime n'est à déplorer. 

Ce samedi matin, l'accès au site est barré: le périmètre de sécurité a été resserré de 500 mètres à 150 mètres autour du centre de stockage. Des gendarmes et pompiers effectuaient des reconnaissances autour du chantier pour éteindre les dernières fumerolles.

Alexandra Milhat avec Martin Cadoret et AFP