RMC

Vente historique d'un dessin du "Lotus bleu": qui était vraiment Hergé, le père de Tintin?

RMC
LE PORTRAIT DE POINCA -  Un des dessins d'Hergé devrait battre des records ce jeudi lors d’une vente aux enchères.

C’est le dessin original qui a inspiré la couverture du "Lotus bleu", publié en 1936. On y voit Tintin et Milou cachés dans une jarre chinoise, attaqué par un dragon et visiblement terrorisé. Dessin à l’encre de chine que Hergé aurait offert au fils de son éditeur, Jean Paul Casterman.

Le gamin qui n’avait que 7 ans à l’époque a plié le dessin en 6 et la mis au fond d’un tiroir. Il y est resté des années avant d'être mis en vente ce jeudi par les héritiers Casterman. Il est estimé à 2 millions d’euros.

Georges Remy, dit Hergé, R comme Remy, G comme Georges, avait 25 ans quand il a dessiné ce Lotus bleu. Il publiait les aventures de Tintin dans le journal Belge Le 20e siècle. Il avait fait trois albums, Tintin chez les soviets, Tintin au Congo et Tintin en Amérique. Trois albums pleins de clichés, qui aujourd’hui apparaissent comme des clichés racistes.

Rencontre cruciale avec un étudiant chinois

Pour sa défense il expliquera que la BD pour lui était un jeu et une farce. Mais les choses vont changer avec Le Lotus Bleu. Parce que le jeune dessinateur a rencontré un étudiant chinois à l’académie des beaux-arts de Bruxelles.

Et cet étudiant va lui raconter ce qui se passe dans son pays. Le Japon a envahi le sud de la Chine sous prétexte d’un faux attentat contre une ligne de chemin de fer. Les Japonais occupent très durement la Mandchourie et encouragent le trafic de l’opium.

Hergé est touché. Il se documente et publie un album beaucoup plus politique que les précédents. Dans Le Lotus Bleu, on retrouve l’attentat contre la ligne de chemin de fer et la question des fumeries d’opium. Dans l’album, Tintin est très proche d’un jeune chinois qui s’appelle Tchang comme l'étudiant des beaux-arts.

2e Guerre Mondiale et retrouvailles avec Tchang

Dans la vraie vie, les deux amis vont ensuite se perdre de vue. Tchang, rentré en Chine va traverser des guerres et des révolutions. Il connaîtra la dictature communiste et les privations.

Hergé reste à Bruxelles. Il est un moment dans les années 35-36 proche de Léon Degrelle, un journaliste de la revue 20e siècle, qui va créer un parti Nazi en Belgique. Hergé prendra ses distances avec lui avant qu’il ne s’engage dans les SS. Le père de Tintin aura tout de même des ennuis à la libération pour avoir continué à publier dans Le Soir, journal contrôlé par l'armée allemande. 

Hergé après la guerre va devenir l‘auteur que l’on connait. Il va vendre 250 millions d'albums traduits dans une centaine de langues. Et tout à la fin de sa vie, il retrouvera Tchang après 60 ans de séparation.

Nicolas Poincaré (avec J.A.)