RMC

Yade: « La moindre des choses, c'est d'écouter le peuple »

Rama Yade, ambassadrice à l'UNESCO.

Rama Yade, ambassadrice à l'UNESCO. - -

Invitée ce mercredi de Bourdin Direct, l'ancienne secrétaire d'Etat aux Droits de l'Homme, Rama Yade, estime que l'Egypte doit répondre aux « aspirations du peuple autrement que par la répression ».

Alors que les manifestations de ce mardi ont fait au moins trois morts en Egypte, en proie à la colère d'une partie de la population, la nouvelle ambassadrice de la France à l'UNESCO, Rama Yade, estime que « la moindre des choses pour un régime, c'est d'écouter le peuple et de répondre à ses aspirations autrement que par la répression.
La révolution tunisienne a été un véritable avertissement. Et en ce sens, quand un vent de liberté aussi puissant se lève, il est très difficile de l'arrêter. Quand des hommes se lèvent pour réclamer leur liberté, au nom des droits de l'Homme, au nom de la justice sociale, les gouvernements n'ont d'autre choix que d'y répondre par l'écoute, par des solutions concrètes et par des ouvertures démocratiques ».

Pour retrouver l'intégralité du podcast de l'interview de Rama Yade chez Jean-Jacques Bourdin, cliquez ici.

La Rédaction