4.000 conseillers menacés à Pôle Emploi: "Ca tombe comme une bombe!"
 

La direction tire les conséquences de la baisse du chômage et envisage de se séparer d'une partie des conseillers. Ces derniers s'inquiètent dans un contexte où leur charge de travail ne désemplit pas.

Votre opinion

Postez un commentaire