RMC

Je suis intérimaire et ma femme gagne le Smic: faire un enfant aujourd’hui je ne l’envisage pas

En 2016, 785 000 enfants sont nés en France contre 819 000 en 2014. Une baisse de la fécondité plus marquée chez les femmes âgées de 25 à 29 ans selon un rapport de l’INSEE. Le facteur financier peut être un des éléments expliquant cette baisse, comme pour Yohan, auditeur de 100% Bachelot, qui a choisi avec sa compagne de ne pas avoir d’enfant.

Etudes plus longues, faible revenu, travail très stimulant ou crainte de l’avenir, les raisons sont multiples pour choisir de ne pas avoir d’enfant. Entre 2014 et 2016, le nombre de nouveaux nés a diminué de 34 000 selon l’INSEE. Pour Yohan, intérimaire avec une compagne au Smic, impossible d’avoir un enfant dans des conditions financières instables. Dans 100% Bachelot, il explique qu’il ne supporterait pas d'avoir un enfant qui manque de quoi que ce soit.

"J’ai 35 ans, je suis intérimaire sans situation stable. Ma femme gagne le Smic et faire un enfant aujourd’hui je ne l’envisage pas, je n’y pense pas. Je ne veux pas le faire galérer, compter le moindre sou pour l’emmener en vacances, pour le nourrir ou l’habiller, ce n’est pas une vie. On vit dans une société de plus en plus dure pour pouvoir faire un enfant".

Pour Yohan, avoir un enfant suppose des dépenses qu’il ne pourrait pas assumer. "C’est un choix que je fais parce que, si c’est pour faire un enfant et l’élever comme un monstre, ce n’est pas la peine. Faire des enfants c’est pour les élever dans le bonheur, qu’ils ne manquent de rien et leur donner les bonnes armes dans la vie. L’enfant n’est même pas né qu’il faut déjà l’inscrire à la crèche parce qu’il n’y a plus de place. Sinon, un des deux parents doit arrêter de travailler".

100% Bachelot avec A.B.