RMC

A quoi va ressembler la voiture du futur?

-

- - -

Les voitures électriques sont à l'honneur du CES de Las Vegas. Au menu, meilleure autonomie et temps de recharge considérablement réduit. D'autres constructeurs proposent des voitures capables de changer de couleur.

Vous vous souvenez des petites voitures de notre enfance qui changeaient de couleur quand on les mettait dans l’eau chaude ou dans l’eau froide? Et bien au CES de Las Vegas, le plus grand salon mondial de l'innovation, ces voitures se déclinent en grandeur nature et il n'y plus besoin d’eau chaude. Une voiture blanche, devient noire en appuyant sur un bouton. C’est BMW qui présente ce modèle de voiture assez fou. 

En fait on fait passer un courant électrique sur les différents segments de la carrosserie, composé de microcapsules chargées en pigments blancs et noirs. Et ce courant va activer la couleur souhaitée. La carrosserie réagit un peu comme l’écran d’une liseuse électronique, et se colore en noir ou blanc, ou avec des nuances de gris. On ne connaît pas encore le prix, le véhicule restant à l'état de prototype.

L'autre question c’est évidemment: à quoi ça sert? Déjà, à personnaliser la voiture selon l’humeur et les envies du moment (pourquoi ne pas assortir sa voiture à sa tenue). Mais au-delà de ça, on pourrait changer de couleur pour s’adapter aux conditions météo : en plein soleil, blanc pour repousser la lumière du soleil, ou au contraire noir quand il fait froid. Ce qui permet de moins avoir à utiliser la clim ou le chauffage. Et ce qui permettrait accessoirement d’augmenter l’autonomie des voitures électriques.

Les voitures électriques stars du CES avec des innovations liées à l'autonomie

Signe que ce secteur est de plus en plus occupé par les géants de la tech (smartphone sur roues), Sony, qu’on connaît plus pour ses télés ou ses consoles, a présenté son propre concept de voiture électrique, bardé d’écrans. On pourra y jouer en streaming à la Playstation restée à la maison.

Mais c’est surtout niveau autonomie qu’on pourrait voir des progrès notables, et ça tombe bien: c’est le gros point faible de cette technologie jusqu’ici. Mercedes a fait forte impression avec un concept de berline électrique capable de rouler plus de 1000 km sur une seule charge avec une consommation de 10kw aux 100km. De quoi traverser la France en une fois sans problème, sans pause interminable pour recharger, en jouant sur l’aérodynamisme, avec une forme en goutte d’eau pour assurer une bonne pénétration de l’air, une batterie ultra dense, 30% plus légère et 50% moins encombrante, mais aussi des panneaux solaires installés sur le toit, qui donnent un petit bonus d’autonomie.

Recharge rapide

L’autre option, sur laquelle travaille Ford notamment, ce serait de pouvoir recharger intégralement une voiture électrique en autant de temps qu’il faut pour faire un plein d’essence. Le problème c’est que plus on charge rapidement, plus on fait surchauffer le câble de recharge. L’un des enjeux c’est de créer des systèmes de refroidissement hyper efficaces, pour faire passer plus de courant en moins de temps. Concrètement, on aurait pas à s’arrêter plus de temps que dans une station-service avant de repartir, ce qui serait révolutionnaire.

Et puis une startup basée à Barcelone, Wallbox, présente une innovation très intéressante : un système de recharge bidirectionnel : une borne murale pour recharger sa voiture à la maison. Mais qui fonctionne dans les deux sens : on recharge la voiture, mais la voiture peut aussi alimenter la maison. L’idée, c’est de recharger la voiture la nuit, pendant les heures creuses. Et s’il vous reste de la batterie le soir pendant les heures pleines, d’utiliser l’électricité de la voiture pour faire des économies… Malin !

>> A LIRE AUSSI - "Vous ne maîtrisez rien": Périco Légasse charge le député LaREM Bruno Bonnel, sur la gestion de la pandémie

Anthony Morel