RMC

Autoentrepreneurs: "Il a fallu que RMC mette la lumière sur ce problème pour que le gouvernement réagisse"

Les travailleurs indépendants et autoentrepreneurs vont bénéficier d'une exonération de charges et d'une aide exceptionnelle, après l'annonce du gouvernement jeudi.

Après un reportage de "RMC s'engage pour vous" illustrant le problème, le gouvernement a annoncé mercredi qu'entre 200.000 et 500.000 autoentrepreneurs allaient recevoir un coup de pouce pour faire face aux restrictions sanitaires.

Tous les travailleurs indépendants qui travaillent dans l'hôtellerie, la restauration, l'événementiel, les boîtes de nuit, les agences de voyage et domaines similaires souffrent à cause des restrictions sanitaires des jauges des fermetures d'établissements, depuis l'arrivée d'Omicron et la 5e vague de Covid. Ce qui représente entre 200.000 et 500.000 personnes.

Ils n'avaient jusqu'ici tout simplement pas d'aide du gouvernement. C'était presque les seuls, alors qu'ils avaient des aides au moment des précédentes vagues de restrictions sanitaires.

La semaine dernière, l'équipe de "RMC s'engage pour vous" a ainsi alerté le le ministère des PME. Mardi, on vous révélait que des pistes étaient à l'étude. Et mercredi, le ministre en charge des PME Jean-Baptiste Lemoyne a annoncé une aide financière "pour les autoentrepreneurs dont l'activité est pénalisée par les restrictions". Une aide et des allègements de cotisation sociales.

Dan, ce DJ qui nous avait contacté pour nous alerter, était forcément ravi mercredi soir après cette annonce.

"Je suis entièrement satisfait de voir que les bougent et que le gouvernement nous ait entendus. Je ne travaille plus depuis deux mois, je me retrouve sans revenus avec les dépenses courantes qui continuent, je suis ravi de cette nouvelle aujourd'hui. C'est parfait."

"C'est dommage qu'il faille qu'une radio nationale mette la lumière sur ce problème pour réagir"

Le porte-parole de la Fédération nationale des autoentrepreneurs, Ludovic Badeau, est également satisfait. Invité de Apolline Matin ce jeudi, il regrette en revanche que le gouvernement n'ait pas bougé le petit doigt avant l'intervention de RMC.

"On avait contacté le ministère début décembre pour leur dire qu'il y avait un trou dans la raquette car il n'y avait pas de dispositif pour les auto-entrepreneurs. Mais pas de réponse, pas même un regard. C'est dommage qu'il faille qu'une radio nationale mette la lumière sur ce problème qui touche des centaines de milliers de Français pour que le gouvernement s'y intéresse et réagisse."

Maintenant, reste encore à savoir comment sera calculé l'allègement de cotisations sociales, et de combien sera l'aide financière exceptionnelle accordée à ces centaines de milliers d'autoentrepreneurs.

Benoit Ballet (édité par J.A.)