RMC

En retard pour vos cadeaux de Noël? Des idées high-tech de dernière minute

Le jour J se rapproche à grands pas. Mais certains Français préfèrent toujours attendre la dernière minute pour faire leurs cadeaux.

Qu'acheter en dernière minute avec un budget raisonnable? On peut vous conseiller de chercher du côté des accessoires pour smartphone. Tout le monde en a un, donc on ne peut pas se tromper.

Il y a plein de trucs assez malins, par exemple des petits objectifs qui vont booster les capacités photo du téléphone. Même si la qualité de l’appareil photo s’est largement améliorée ces dernières années, on n’a pas tous des super smartphones. Mais il existe des moyens abordables pour booster les capacités de son smartphone.

Comme ces petits objectifs qui tiennent dans la poche et qu’on peut accrocher à la caméra du téléphone très facilement grâce à un système de pince assez artisanal. Vous avez l’objectif grand angle, l’objectif macro pour faire des photos précises d’une plante, d’un animal, d’un petit objet. Et puis vous avez l’objectif fisheye, qui déforme comme quand on regarde à travers le judas d’une porte.

Ca s’appelle Pixter, comptez un peu moins de 30 euros par objectif. Il y a aussi des packs avec trois objectifs pour une cinquantaine d’euros.

>>> A LIRE AUSSI - C'est la période des étrennes: combien donner et à qui?

Pour les télétravailleurs: un outil pratique

Un autre accessoire très pratique. Pour les télétravailleurs qui n'ont souvent qu'un petit bureau dans un coin d’appartement, il existe un petit accessoire qui s’appelle Phoneside, qui vient d’être primé au concours Lépine.

Un petit support pour smartphone qui va venir se fixer sur un ordinateur portable, et qui va transformer votre téléphone en deuxième écran. C’est ajustable selon le smartphone, avec ou sans coque… Super pratique pour faire du multitâche et notamment des visios : lancer une visio sur l’écran de son smartphone et pouvoir continuer à prendre des notes sur son écran d’ordinateur (au lieu de poser son téléphone sur l’ordi en masquant la moitié de l’écran !). D’autant que les caméras des smartphones sont souvent bien meilleures que celles intégrées dans les ordinateurs portables.

Des écouteurs… mais qu’on ne met pas dans les oreilles

Idéal pour les sportifs notamment. C’est ce qu’on appelle des écouteurs à conduction osseuse. Ca ressemble à une paire d’écouteurs classiques, sauf qu’au lieu de les enfoncer dans les oreilles, on les pose juste à côté, entre la tempe et la pommette. Et on entend parfaitement la musique -même si on se bouche les oreilles ou si on se met des boules Quiès par exemple.

Le son résonne via les os de mon visage. Plus précisément, le casque va transformer le son en mini vibrations qui passent par les os des pommettes et des joues pour arriver directement à l’oreille interne, sans passer par le tympan. Le résultat est assez impressionnant -sans pour autant atteindre la qualité de son d’un casque haut de gamme, soyons honnêtes.

Premier avantage, et pas des moindres: on ne risque plus de s’abîmer le tympan en écoutant de la musique à fond -en général les ORL déconseillent les écouteurs- puisque le tympan n’est pas sollicité.

Ensuite, on peut écouter de la musique et continuer d’entendre ce qui se passe autour de nous. Dans la rue on ne prend plus le risque de se faire renverser par une voiture qu’on a pas entendu. Pour les cyclistes, les coureurs à pied c’est l’idéal. Et puis au bureau aussi, on peut écouter sa musique dans l’open space tout en entendant ce que racontent les collègues autour. Ceux que je porte ont été mis au point par une startup qui s’appelle Aftershokz, ça coûte entre 70 et 150 euros selon les modèles.

Pour les enfants, un porte-monnaie sans contact

Ca s’appelle le Money Walkie, et je trouve le principe très malin. Ca prend la forme d’un petit objet rectangulaire en forme d’animal (perroquet en l’occurrence, mais aussi baleine, panda, fusée), pas plus gros qu’une boîte d’allumettes.

Et ça va servir de carte bancaire sans contact pour acheter des bonbons, des jeux, comme une carte bancaire traditionnelle. C’est relié au compte bancaire des parents (virement hebdo, ponctuel… ou qu’on peut désactiver en cas de privation d’argent de poche).

Mais évidemment, vous la chargez avec le montant qui vous plait, donc on peut mettre l’argent de poche dessus, et on peut aussi avoir un suivi des dépenses via une application dédiée. Ca permet d’apprendre à utiliser l’argent en dématérialisé et c’est plus rassurant que se balader avec de l’argent liquide. Ca coûte une trentaine d’euros.

Anthony Morel (édité par J.A)