RMC

Télétravail obligatoire: comment survivre aux réunions interminables en visioconférence

De nombreux outils numériques permettent d'améliorer le quotidien des télétravailleurs, qui réapparaissent en masse durant cette nouvelle vague épidémique.

C’est le grand retour du télétravail obligatoire dans les entreprises. Mais gare à l’overdose. Les visioconférences, notamment, commencent à avoir des conséquences psychologiques bien réelles. Les spécialistes parlent de "Zoom fatigue", et vous avez quelques solutions pour pimenter les réunions interminables.

La "Zoom fatigue", c'est cet épuisement physique et psychologique entraîné par la multiplication des réunions en visioconférence, de voir des visages en petites vignettes à longueur de journée sans pouvoir se "dégourdir les yeux" comme dans une réunion traditionnelle.

Les psychologues conseillent de privilégier les appels audio et les mails, de se dégager régulièrement des écrans et des visios. Mais on peut aussi essayer de casser la routine, de mettre un peu de piment dans ces réunions parfois ennuyeuses chacun derrière son écran par vignettes interposées.

>>> A LIRE AUSSI - Télétravail: la CPME "compte sur la bienveillance des inspecteurs" pour éviter les amendes

Des filtres pour les réunions pas trop sérieuses

Première suggestion: utiliser des filtres. Inviter Elon Musk ou Barack Obama dans votre réunion Zoom ou Skype, avouez que ça donne un petit plus. C’est un outil qui s’appelle Xpression camera, qui connaît un gros succès depuis le début de la pandémie qui permet d’apparaître sur Skype ou sur Zoom sous les traits de n’importe qui ou n’importe quoi.

C’est vous qui parlez, ce sont vos lèvres qui bougent, mais sur l’écran de vos collègues, vous allez apparaître sous la forme de Steve Jobs, Eminem, Harry Potter ou la Joconde. Ca c’est pour la partie amusante, mais plus sérieusement, on peut aussi se servir de ces outils pour donner l’illusion qu’on est en costume cravate alors qu’en fait on est habillé en pyjama. Il suffit d’enregistrer une photo ou une vidéo de sa tête. On est dans les "Deepfake" ces programmes qui permettent de faire dire n’importe quoi à n’importe qui.

>> Tous les podcasts d'Anthony Morel sur RMC

Des outils qui permettent aussi d’améliorer son apparence et d’avoir un teint frais comme la rosée

Zoom -le logiciel de visio le plus populaire- cache un filtre beauté. C’est dans les paramètres vidéo, il y a une petite case retouchez mon apparence, qui va vous donner un teint d’une fraîcheur absolue et gommer vos cernes.

Exactement comme le mode beauté qu’on trouve sur beaucoup d’appareils photos de smartphones, dont les influenceurs usent et abusent. Mais ça va même plus loin que ça puisque l’Oréal vient de sortir une ligne de maquillage numérique pour les visioconférences.

Vous êtes à la maison, vous ne vous êtes pas maquillée, et ce filtre va ajouter numériquement du fond de teint, du mascara, du rouge à lèvres. Et cet habillage va suivre les mouvements de votre visage pour que ce soit complétement imperceptible.

Cela peut sembler anecdotique, mais aux Etats-Unis, les consultations avec des chirurgiens esthétiques ont explosé depuis le début de la crise sanitaire. Parmi les interventions les plus populaires, tout ce qui entre dans l’angle de la caméra: injections de botox dans le visage, correction des paupières ou du cou…

Les chirurgiens esthétiques ont même un nom pour ça: la "dysmorphie de zoom". Pour le dire simplement, à force de voir sa tête sur Zoom à longueur de réunion -et celle des autres, puisqu’on a en permanence des vignettes avec le visage de chacun-, nombreux sont ceux qui trouvent qu’il y a quelque chose qui cloche avec leur nez (et les webcams n’arrangent rien, avec l’effet "nez de cochon").

Quand on en a vraiment marre, la solution c’est carrément d’esquiver les réunions... et il existe des outils

Il existe plein d’applications pour tirer au flanc ou en tout cas s’extraire d’une visio interminable. Freezing cam, qui permet de figer artificiellement votre écran au beau milieu d’une conversation pour laisser croire à vos collègues que votre connexion a planté: votre visage s’arrête de bouger complétement.

Ou encore un petit outil qui s’appelle Zoom Escaper ("échapper à zoom" en anglais ndlr) qui est ni plus ni moins qu’un outil de sabotage de réunion. Vous l’installez sur votre ordinateur, et vous allez avoir plein de petits boutons qui vous permettent d’ajouter des effets sonores ou visuels pendant la visio.

Vous pouvez par exemple ajouter de l’écho, plus ou moins fort, simuler une mauvaise connexion, au bout de quatre ou cinq phrases hachées vos collègues vous supplieront de vous taire. Des cris de bébés ("désolé j’ai un petit imprévu je vais devoir quitter la réunion"), des bruits de travaux ("le voisin joue de la perceuse, j’abandonne"), et je vous passe les bruits de chasse d’eau...

Anthony Morel (édité par J.A)