RMC
INFO RMC

Après la victoire, la folle nuit des Bleus vue par Jean Rességuié

Le commentateur du foot sur RMC a raconté la fête, puis la nuit de fièvre qui ont suivi le match des Bleus.

Il est la voix des Bleus sur l'antenne de RMC : personne d'autre que Jean Rességuié ne pouvait mieux raconter l'après-match de la France, sur le terrain, dans les coulisses, puis de retour à l'hôtel. "A part l'Italie au tout début de l'aventure de la Coupe du monde dans les années 1934-1938, et le Brésil en 1958-1962, jamais une nation n'a réussi à conserver son trophée. On croise les doigts !"

La fête d'après-match, une tradition chez les Bleus

"Vous savez, c'est un véritable rituel depuis le début de la compétition", raconte Jean Rességuié. "Il y a le partage sur la pelouse avec les supporters, où tous les joueurs vont à leur rencontre, un petit clapping, puis ils rentrent dans le vestiaire pour un peu plus d'intimité. Bon, il y a quand même, aussi, le petit discours de Didier Deschamps qui rappelle hier soir certaines choses. Les félicitations, la fierté, et puis il y a encore un peu de travail à faire", concède-t-il.

"Freed from desire, na-na-na-na-na-na..."

"Après, il y a le côté musique. C'est Griezmann qui sort sa grosse enceinte et qui envoie notamment "Freed From Desire", la chanson de Gala", décrit le commentateur de RMC. "Puis ils vont à leur hôtel et à chaque fois, c'est un véritable comité d'accueil. Hier soir, on est montés en gamme avec un long drapeau bleu-blanc-rouge qui faisait tout le tour de la réception, des ballons jetés depuis la mezzanine...

Et puis ensuite, Antoine Griezmann qui fait le tour de tout le monde, qui tape dans les mains, les petits papelitos qui rappellent ceux que l'on jette le jour de la victoire finale - ça c'est pour le souvenir de Moscou en 2018... Ils sont en pleine forme, et oui, effectivement, ils ont fait la fête. Ils ont apprécié, et maintenant ils vont se tourner vers la préparation de cette demi-finale contre le Maroc."

Pierre Bonneyrat avec AFP