RMC

Axel Kahn sur RMC: "Pourquoi je suis contre le fait de rendre obligatoire le vaccin Covid-19"

Malgré la défiance des Français, le gouvernement a refusé de rendre le vaccin contre le Covid-19 obligatoire. Une décision logique pour le généticien Axel Kahn qui préfère miser sur l'exemplarité.

Après des débuts incroyablement lents, la campagne de vaccination en France semble enfin prendre son envol. Le ministre de la Santé indiquait mardi que plus de 7000 personnes avaient été vaccinées, un petit pas pour la France mais un mini pas à l'échelle mondiale. Mais alors que le doute demeure et que des soignants assurent ne pas vouloir se faire vacciner, les infectiologues et médecins médiatisent leur vaccination. C'est le cas du généticien et président de la Ligue contre le Cancer Axel Kahn, qui doit se faire vacciner dans les plus brefs délais.

"Je vais me faire vacciner en espérant être protégé alors qu’une nouvelle vague nous menace. Il y a aussi un élément d’exemplarité. On a beaucoup parlé du vaccin et ses incertitudes mais on a oublié de dire que c’était surtout un extraordinaire succès scientifique, un extraordinaire espoir et une prodigieuse aventure scientifique qui débute", assure-t-il ce mercredi sur le plateau des "Grandes Gueules".

Car "le vaccin a déjà été administré à 5 millions de personnes, avec un minimum d’effets secondaires et une protection remarquable", ajoute le généticien. 

"C'est de la responsabilité morale des soignants de se vacciner"

Pourtant, malgré tout, la défiance demeure, non seulement parmi les Français qui sont 56% à affirmer ne pas vouloir se faire vacciner, mais également parmi certains soignants. C'est le cas d'Ornella, une auditrice des "Grandes Gueules", infirmière à Paris: "J'ai tout à fait le droit d'avoir peur des effets indésirables de ce vaccin!", plaide-t-elle sur RMC. Tout comme elle, 

Malgré cette défiance, le gouvernement ne veut pas rendre le sérum obligatoire. Une décision logique qui aurait été inefficace juge Axel Kahn: "Je suis contre le fait de le rendre obligatoire. La réactivité du peuple français, son opposition et son irréductibilité fréquente à ce qui vient des autorités établies, fait que la conviction, la persuasion et l’exemplarité devrait faire parvenir à de meilleurs résultats qu’un caractère obligatoire".

"C'est de la responsabilité morale des soignants de se vacciner. Le vaccin nous protège de formes graves et casse les chaines de transmission. Il réduit la charge virale. Il y a déjà des articles, notamment à partir du vaccin Moderna qui confirment que cela casse les chaines de transmission. Mais il faut avoir la confirmation et en être certains s’il bloque une partie de la transmission", ajoute le généticien.

Concernant l’exemplarité, Didier Giraud propose au docteur Axel Kahn d’emmener Kylian Mbappé et Neymar, deux footballeurs du Paris-Saint-Germain à la renommée mondiale: "J’espère convaincre Mbappé et Neymar mais il est important que j’y aille en tant que médecin", plaide le généticien.

Une idée qui pourrait surement fonctionner mais pour l’instant, Kylian Mbappé et Neymar, ne sont pas prioritaires et il n’existe heureusement pas encore de passe-droit pour les plus aisés. En attendant, Axel Kahn martèle son slogan : "Une seule solution, la vaccination".

G.D.