RMC

Baisse de popularité de Macron: "Il sort de l'ambiguïté et c'est forcément à ses dépens"

-

- - AFP

Emmanuel Macron dévisse. Le chef de l'Etat a perdu 10 points de popularité dans un sondage Ifop. Pour le rédacteur en chef politique de Paris Match, cette baisse est tout à fait "classique".

La cote de popularité d'Emmanuel Macron est en baisse. Le chef de l'état accuse une baisse de 10% dans un sondage Ifop, portant son indice de satisfaction à 54%. Une baisse toutefois normale, selon Bruno Jeudy, rédacteur en chef du service politique de Paris Match et invité ce lundi chez les GG: "C'est logique, les baisses en début de mandat sont assez classiques. Pour Macron c'est peut-être plus rapide que pour d'autres. Je pense que le problème principal d'Emmanuel Macron, c'est qu'il a fait campagne sur la question de la baisse des dépenses publiques en tenue de camouflage. Il n'a sans doute pas été assez précis, volontairement. Aujourd'hui, il sort de l'ambiguïté et c'est forcément à ses dépens".

"Il va devoir redescendre sur terre"

Selon le journaliste, à la différence de François Fillon, Emmanuel Macron n'avait pas détaillé clairement son programme sur les dépenses publiques durant la campagne électorale: "Le problème d'Emmanuel Macron, c'est qu'il n'a pas beaucoup parlé des efforts qu'il faudrait faire pendant la campagne et maintenant qu'il veut passer son coup de rabot sur tous les budgets, c'est forcément compliqué".

Bruno Jeudy estime qu'Emmanuel Macron va devoir changer un peu son style de communication: "Il va devoir communiquer beaucoup plus et plus directement que se contenter de faire des images. Je pense qu'Emmanuel Macron va devoir redescendre sur terre, c'est ce qui est en train de se produire avec ces sondages qui montrent combien les Français l'attendent sur leurs préoccupations quotidiennes, c’est-à-dire les sujets de politique intérieure et moins sur les questions étrangères".

P.B.