RMC

"C'est comme si on vous apprenait un décès": l'émotion d'un chef, à l'annonce de la fermeture de tous les restaurants

Edouard Philippe a annoncé la fermeture de l’ensemble des restaurants du territoire samedi dernier à minuit. Un coup dur pour l’ensemble des équipes. Alain Fontaine, maître restaurateur, était l’invité du "Grand Oral" des Grandes Gueules.

"Mes employés avaient les larmes aux yeux, j’avais envie de pleurer": à l’annonce du Premier ministre de fermer l’ensemble des restaurants pour lutter contre la propagation du coronavirus, Alain Fontaine et ses équipes ont eu un véritable choc.

"Samedi, je ne regardais pas la télé puisque j’étais dans mon restaurant donc je l’ai appris par texto", se souvient le restaurateur.

"Il y a beaucoup d’émotion évidemment"

Une annonce, qui a fait l’effet d’une bombe pour l’ensemble de son restaurant.

"C’est la passion d’une vie donc c’est comme si on vous apprenait un décès. On vous dit d’arrêter. Alors que la seule chose qui peut nous faire arrêter c’est la liquidation judiciaire. Là, il n’y a rien de tout ça mais on te dit que tu vas terminer dans 4 heures. Il y a beaucoup d’émotion évidemment".

"Je ne pense pas qu’on puisse tenir, on verra bien"

Après cette annonce, Alain Fontaine a fait le choix de proposer à ses clients, la vente à emporter. Mais depuis la mise en place du confinement ce mardi, le chef préfère tout arrêter pour protéger ses équipes, et fermer définitivement. Conséquence: une perte énorme de chiffre d’affaire.

"Les pertes vont être énormes puisqu’on ferme. Mon affaire tourne à peu près à 200.000 ou 230.000 euros par mois pour 28 employés. Donc là c’est zéro. Je ne pense pas qu’on puisse tenir, on verra bien (…) Les annonces qui ont été faites sont rassurantes malgré tout".
Les Grandes Gueules (avec C.P.)