RMC

"C'est indécent": Manuel Valls répond aux rumeurs d'un retour à la politique en France

Dans les Grandes Gueules ce jeudi, l'ancien Premier ministre français et actuel élu municipal à Barcelone a répondu aux rumeurs concernant un éventuel retour en politique en France.

Manuel Valls a multiplié ces derniers mois les appels du pied au gouvernement en saluant les décisions de ce dernier et d'Emmanuel Macron. L'ancien Premier ministre qui est aujourd'hui élu municipal à Barcelone est au centre de rumeurs d'un éventuel retour en politique en France. Il ne balaie pas totalement celles-ci ce jeudi dans Les Grandes Gueules sur RMC mais estime plutôt qu'elles sont "indécentes".

"Honnêtement je pense que tout cela est indécent. On est en pleine guerre contre le virus la pandémie est là, on n'en est pas sorti. Et les uns et les autres on se pousserait du corps en disant: 'Et moi ? Et moi ?' Ca n'a aucun sens."

"Evidemment, si je pouvais à un moment ou l'autre aider mon pays je peux le faire de mille manières"

"J'ai dit que ma patrie c'est la France, que j'avais la chance d'avoir des identités différentes, une diversité franco-espagnole et que c'était pour moi une richesse. Evidemment, si je pouvais à un moment ou l'autre aider mon pays je peux le faire de mille manières, mais honnêtement ça n'a aucun sens aujourd'hui. En revanche, ce qui me paraît important c'est qu'on a besoin de force et d'unité au niveau de l'UE, de toutes les forces politiques, économiques et sociales.

Ce qui passera par un gouvernement d'unité nationale rassemblant diverses forces politiques, économiques et sociales?

Il y a mille manières de le faire. C'est au président de la République de choisir le bon chemin. Ca ne doit pas être une manoeuvre politique mais une stratégie sur le monde l'Europe et la France. (...) On rentre de toutes façons dans un nouveau monde avec notamment la Chine par exemple qui veut utiliser ce qu'il s'est passé, alors que le virus vient de là-bas, à son profit politique et économique. Ca nous oblige aussi à des changements profonds d'alliances stratégiques. Il faut faire en sorte que l'Etat soit le plus fort possible" a-t-il conclu en direct face aux "Grandes Gueules" de RMC.
James Abbott