RMC

Canicule: "Le gouvernement ne fait rien à part proposer des messages de prévention"

La ministre de la Santé Agnès Buzyn a fait le point sur la canicule ce dimanche se félicitant de l'efficacité des messages de prévention. Un discours qui ne satisfait pas Jimmy Mohamed, GG et médecin généraliste.

La canicule s'est installée sur toute la France: 67 départements sont placés en vigilance orange. Dimanche, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a assuré que la situation était sous contrôle. Elle s'est félicité de l'efficacité des messages de prévention.

Pour Jimmy Mohamed, médecin généraliste, dénonce un gouvernement inactif sur le sujet:

"J'ai quand même l'impression que c'est la start-up nation qui nous fait un peu du cinéma du matin au soir sur la canicule. Le gouvernement ne fait absolument rien, à part nous proposer des messages de prévention. Les gens ont bien compris que quand il fait chaud, il faut boire. Quand Agnès Buzyn dit que la société s'adapte à la canicule, ça prouve bien que le gouvernement ne propose rien de plus. Venir aux urgences pour rappeler les mesures de prévention, c'est surréaliste. Imaginez le ministre de l'Education nationale aller dans des écoles pour demander aux profs s'ils connaissent bien leurs tables de multiplication. Elle rappelle des évidences. Ce genre d'intervention ne relève que du pur plan de communication alors que les urgences sont sous tension toute l'année, on fait semblant de croire que le problème ce n'est que la canicule".

Selon la GG, la canicule vient masquer le manque criant de moyens dans les hôpitaux: "L'hôpital est à l'image de nos prisons: vétustes, du personnel qui n'est pas respecté, mal rémunérés, pas de moyens, des patients maltraités et on vient nous dire que la canicule est sous contrôle, c'est absolument lamentable".

P.B.