RMC

Chris : "Etre enfermée dans des cases, ça ne m’a jamais trop réussi"

La chanteuse Chris, ex- Christine and The Queens, était l'invité des Grandes gueules ce mardi. Son deuxième album, Chris, est sorti en septembre dernier et a entamé une tournée mondiale dans la foulée.

Ce mardi, les GG recevait la chanteuse Chris pour leur grand oral. Interrogée sur le sujet du genre, Chris, précédemment Christine and the Queens, a défendu le modèle d'une féminité plus libre.

"Etre enfermée dans des cases, ça ne m’a jamais trop réussi. J’ai grandi jeune fille queer, à 14 ans, je ne me reconnaissais nulle part. Je feuilletais des magazines avec des femmes floutées qui ne ressemblaient plus à des humains. Moi j’avais des pores, des imperfections, des désirs qui n’étaient pas qu’hétérosexuel, je me demandais qui j’étais", a-t-elle raconté.

"Je suis pansexuelle"

Chris a aussi abordé la question de son orientation sexuelle: "Je suis une femme mais je ne crois pas que le monde soit aussi clair que ça. Se dire bisexuel, c’est encore réfléchir en binarité masculin/féminin. Je suis pansexuelle (le fait d'être attiré par des personnes de n'importe quel sexe ou genre, ndlr). Ce qu’on entend par 'être une femme' c’est aussi une construction sociale. Moi je ne me reconnaissais pas dans les codes de féminité classique, ça ne veut pas dire que je ne suis pas une femme. Mais j’ai envie de créer ma féminité avec des codes plus masculins".

La Française a aussi évoqué ses influences musicales: "J’adorais Daniel Balavoine. C’était un énorme artiste de variété et il était très engagé politiquement. Chez moi on écoutait plein de trucs, du Bashung, du Christophe. J'aimerais bien produire pour d'autres. A un moment, j'avais échangé avec Nekfeu, mais ça ne s'est pas fait".