RMC

Circulation de bus arrêtée: "Un bus est un poids-lourd et il y a une interdiction de faire circuler les poids-lourds"

Dans la soirée de mardi, la RATP a annoncé que les bus ne circulait plus à Paris. Logique pour Abdo conducteur de bus, dans la mesure où les bus sont des poids-lourds et que les poids-lourds ne pouvaient plus circuler sur les axes principaux en Île-de-France.

Tôt dans la journée de mardi, alors que la neige tombait, une décision préfectorale interdisait aux poids-lourds de circuler sur les axes principaux d'Île-de-France. Quelques heures plus tard, face aux chutes de neige, la RATP, annonçait qu'aucun bus ne circulait.

Pour Abdo, chauffeur de bus de 43 ans dans le Val-de-Marne, cette décision est logique, étant donné que les bus sont des poids-lourds

"Quand un bus part en travers, vous rajoutez de la pagaille dans la pagaille"

"Il aurait fallu que les automobilistes ne prennent pas leur voiture. Cela aurait dégagé les axes et les bus auraient pu rouler. Parce que si vous avez des automobilistes et des bus, quand un bus part en travers, vous rajoutez de la pagaille dans la pagaille. Et un bus c’est un poids-lourd, et il y a eu une interdiction préfectorale de faire circuler les poids-lourd", a-t-il assuré chez les Grandes Gueules.

Abdo a également assuré ne pas être formé à la conduite sur neige. Les transports publics sont perturbés à Paris. Mercredi, les bus ne circulait toujours pas, tandis que la circulation des tramways était perturbée.

Les GG (avec G.D.)