RMC

Colère des agriculteurs du Sud-Ouest: "50% des paysans gagnent moins de 350 euros par mois"

Plusieurs axes de communication étaient de nouveaux bloqués mardi dans la région de Toulouse par les agriculteurs en colère. Ils protestent contre le nouveau projet de politique agricole commune (PAC) de l'Union européenne, prévoyant la suppression d'une aide essentielle pour les agriculteurs de la région.

En colère, les agriculteurs du sud-ouest bloquent depuis plusieurs jours les points névralgiques de la circulation dans la région de Toulouse. Rocades, accès à l'autoroute, ou encore convois de pièce d'avions ont été bloqués par les tracteurs. Les raisons de la colère ? La fin d'une aide prévue par le prochain projet de la politique agricole commune (PAC) de l'Union européenne.

"Aujourd'hui il y a un zonage qui compense du handicap naturel. C’est le fait que quand tu mets trois heures pour labourer un hectare dans le sud-ouest parce qu’il y a des cailloux, parce que tu uses la charrue et parce que ce n’est pas plat, on est compensés par rapport à un endroit où on met 15 minutes pour labourer un hectare", explique Didier Giraud, éleveur bovin et Grande Gueule de RMC.

"50% des agriculteurs qui gagnent moins de 350 euros par mois"

"Cette aide là, qui est importante pour garder de l’élevage sur des territoires ou c’est agronomiquement un peu moins bon, et bien elle saute", a-t-il assuré.

"Aujourd'hui il y a 50% des agriculteurs qui gagnent moins de 350 euros par mois", ajoute Olivier Giraud, au grand étonnement de David Dickens, autre membre des Grandes Gueules. "Quand t’habites dans le sud-ouest, ce qui peut attirer l’attention des médias c’est de bloquer les convois d’A380", explique Olivier Giraud.

Mercredi, les représentants syndicaux des agriculteurs du sud-ouest, doivent rencontrer le ministre de l'Agriculture et de l'alimentation Stéphane Travert. Avant la rencontre, les agriculteurs ont bloqué l'usine Airbus, avant de bloquer l'A64 dans le sens Tarbes-Toulouse.

Les GG (avec G.D.)