RMC

Coronavirus et rayons de supermarchés vidés: "J'ai acheté 300 bouteilles d'eau et j'assume!"

Les Grandes Gueules ont évoqué ce mardi le sujet des provisions réalisées par certaines personnes en France causant certains supermarchés à avoir des rayons parfois très clairsemés au niveau des produits de première nécessité.

Les rayons des produits de première nécessité, tels que pâtes ou papier hygiénique, sont pris d'assaut depuis quelques jours dans les supermarchés des pays touchés par le nouveau coronavirus, mais sans qu'il ne soit question de pénurie jusqu'ici. L'épidémie de Covid-19 a dépassé le bilan de 3.000 morts dans le monde et continue d'avoir de sérieuses conséquences partout à travers la planète.

En France de nombreuses personnes ont partagé sur les réseaux sociaux les rayons de quelques supermarchés qui manquent pâtes, de riz ou de papier toilette. 

"Aux Antilles, on a ce réflexe-là lorsqu'on nous annonce des ouragans"

Le sujet a été évoqué dans Les Grandes Gueules ce mardi sur RMC. Et si les GG s'accordent à dire que ça ne sert à rien de céder à l'angoisse que cette épidémie propage, David Dickens, directeur marketing, a confié qu'il avait lui aussi cédé et fait des stocks de provisions au cas où.

"Ca s'est passé d'abord en Chine, ils se sont rués dans les supermarchés. Après j'ai vu les mêmes images en Italie. On disait au début qu'ils étaient disciplinés et ensuite ils nous ont rejoint dans l'indiscipline. 
Ces images-là ont créé chez moi une sorte de sentiments d'anxiété et j'ai acheté 300 bouteilles d'eau. J'assume totalement. Nous aux Antilles on a ce réflexe-là lorsqu'on nous annonce des ouragans, donc on a tendance à stocker. Je l'ai fait, je le déplore, mais bon..."
J.A.