RMC

Coronavirus: "Que l’État arrête de dire tout et son contraire!"

Face à la pénurie de masques en France, les Grandes Gueules se sont demandées s'il était nécessaire d'en distribuer à tout le monde. Un auditeur a alors fustigé le manque de clarté du gouvernement sur ce point.

En France, il manque des masques pour se protéger du coronavirus. Le personnel hospitalier n’en a pas assez et demande un réapprovisionnement rapidement. Certains médecins ou experts médicaux expliquent également que le masque ne sert à rien si nous ne sommes pas malade. Alors faut-il donner des masques à tout le monde?

C’est en tout cas la question que se sont posées les Grandes Gueules ce vendredi matin. Franck, ingénieur et auditeur des GG, "aimerait bien que l’État arrête de dire tout et son contraire. La situation n’a pas été anticipée du tout. Il va falloir arrêter de nous prendre pour des couillons. Une fois que la crise sera terminée, il y aura des comptes à rendre".

"Ce gouvernement marche sur la tête"

"On nous dit qu’on a besoin de masques uniquement si on est malade. Sauf qu’en France on ne fait aucun test. Alors vous m’expliquez comment on sait si on est malade ou pas? Ce gouvernement marche sur la tête. Et puis on nous dit de rester chez soi mais l’autre jour, Emmanuel Macron nous dit: 'il faut tous aller au boulot, il faut que le pays continue de tourner'".

"Ma fille a peut-être le virus mais je n'en sais rien" 

"Est-ce que vous essayez d’obtenir des masques?" lui demande Alain Marschall. "Non, du tout, répond l’ingénieur. J’ai ma femme qui a une maladie chronique donc elle est à risque et on lui a dit clairement de rentrer chez elle. J’ai une fille aussi. Mais si ça se trouve, elle a le virus mais je n’en sais rien, il n’y a aucun test de fait !"

"Hier j’ai dû l'emmener aux Urgences pour une infection au doigt, explique-t-il. Déjà, ceux qui y passent devraient être testés. On serait alors qui est contaminé ou non".

Les Grandes Gueules (avec Maxime Trouleau)