RMC

Coronavirus: un spécialiste des rumeurs répond à une auditrice qui évoque le bio-terrorisme

Jean-Noël Kapferer, professeur spécialiste de l’étude de la rumeur, était l’invité des Grandes Gueules ce mardi sur RMC et a évoqué la multiplication des théories du complot autour du coronavirus.

Les thèses complotistes invérifiables se multiplient sur les réseaux sociaux depuis le début de l’épidémie de coronavirus. Des justifications plus ou moins hasardeuses sont apportées en réponse à cette crise sanitaire mondiale. Selon une étude de l’Ifop diffusée samedi, plus d'un quart (26%) des Français pensent que le nouveau coronavirus a été fabriqué en laboratoire, dont 17% "intentionnellement".

Le flou scientifique concernant l’apparition du virus conduit les théories à se multiplier. Jean-Noël Kapferer, professeur spécialiste de l’étude de la rumeur, était l’invité des Grandes Gueules ce mardi sur RMC. Il a répondu à une auditrice qui s’interrogeait sur l’origine du virus et qui estime que le virus ne serait pas naturel mais au coeur d’une guerre bio-terroriste.

"On a un discours guerrier. Et s’il y a une guerre on cherche un ennemi"

"On vit un stress et une inquiétude majeurs qu’on a pas connu depuis probablement le 11 septembre, qui touche chacun d’entre nous. Chacun se sent menacé. Le ressort psychologique de la défense, puisque le président a lui-même parlé de guerre, on a un discours guerrier. Et s’il y a une guerre il y a un ennemi. Donc la question est d’identifier l’ennemi."

Que faire pour mettre fin aux rumeurs anxiogènes ?

"Ca s’arrêtera quand l’épidémie s'arrêtera. A quoi sert une rumeur ? A faire parler les gens et à diminuer leur stress. la fonction de la discussion est d’échanger et la rumeur c’est parler ensemble c’est réduire le niveau de stress et sortir de sa solitude. Ce qui fait parler ensemble c’est l’info riche en émotion."

"Tous les films à succès sont des mises en scènes de complots à l’intérieur du système"

Jean-Noël Kapferer estime que la culture moderne cinématographique conduit les Français à réfléchir à des théories alternatives.

"Tous les films à succès sont des mises en scènes d’Etat dans l’Etat, des complots à l’intérieur du système. L’imaginaire cinématographique met en scène des complots cachés. C’est le thème de la démocratie."

En termes de proximité politique, les sympathisants du RN se distinguent puisqu'ils seraient 40% selon l’étude à croire que ce virus a été "intentionnellement" fabriqué en laboratoire, et 15% "accidentellement".

"Le RN a toujours promu les idées du complot car sa représentation démocratique à l’Assemblée est largement inférieure à ce qu’elle est dans l’électorat français. Donc il y a toujours l’idée d’un complot ou d’une volonté délibérée d’empêcher que le FN ait une représentation parlementaire à hauteur de sa force. Le thème du complot il est dans la réalité politique des extrêmes français."
J.A.