RMC

Denis Brogniart: "Si on est champion d'Europe, Griezmann peut prétendre au Ballon d'or"

Denis Brogniart était l'invité des Grandes Gueules vendredi.

Denis Brogniart était l'invité des Grandes Gueules vendredi. - -

Après un match contre l'Allemagne remporté par les Bleus jeudi soir, Denis Brogniart a fait l'éloge de l'équipe de France sur RMC dans les Grandes Gueules. Pour lui, Didier Deschamps a réussi à composer une équipe soudée menée par des joueurs de talent avec en premier lieu Antoine Griezmann.

Il est LE héros du match. Jeudi soir face à l'Allemagne, les deux buts d'Antoine Griezmann ont propulsé l'équipe de France en finale de l'Euro. Il est le meilleur butteur de la compétition et le chouchou des Français. "Le petit Griezmann, il est fabuleux, il est rentré dans tous les foyers, c'est l'ami de la famille", résume Denis Brogniart qui animait jeudi soir sur TF1 le Mag, après le match. Pour l'animateur, l'attaquant de l'Atlético de Madrid peut désormais espérer parvenir au sommet du foot mondial.

"Griezmann, si on est champion d'Europe, il peut prétendre au Ballon d'or. Ca va se jouer avec Ronaldo et Messi, mais je pense que Griezmann sera dans les 3", espère-t-il.

Pourtant malgré le talent d'Antoine Griezmann, jeudi soir les Français se sont fait peur, "surtout quand on se remémore ces 30 minutes terribles de la première mi-temps où on ne touchait pas le ballon et où les Allemands paraissaient impressionnants", rappelle l'animateur.

Didier Deschamps a "trouvé l'alchimie"

Mais les Bleus sont sortis par le haut de leur premier match de la compétition contre une équipe majeure. La preuve du travail accompli par Didier Deschamps selon Denis Brogniart pour qui ces résultats ne sont pas dus au hasard ni au seul talent des joueurs.

"Il faut trouver l'alchimie, être capable de mettre ces gens ensemble. Regardez l'Espagne, dès qu'ils ont été éliminés, Del Bosque l'entraîneur dit de Casillas qu'il n'a pas joué, il a scié la branche à d'autres joueurs etc. Il y avait une ambiance détestable, on a connu ça en équipe de France avec des clans, avec des groupes, là il n'y a plus ça". 

"Une bouffée d'oxygène"

Au-delà de la performance, le parcours admirable des Bleus jusqu'en finale "fait du bien" selon lui. "Après les mois difficiles qu'on a vécu, c'est une bouffée d'oxygène extraordinaire et je pense qu'il y a un engouement très différent de 98, parce qu'on en a encore plus besoin", constate l'animateur. 

Pour continuer à faire vibrer la France et leurs supporters, les Bleus devront désormais conclure la compétition face au Portugal dimanche, "une finale rêvée" pour Denis Brogniart. "Les Portugais qui vivent en France depuis très longtemps supportent le Portugal mais ils aiment aussi la France, pour eux c'est tout bénéf', et pour nous aussi." L'affiche France-Portugal, Griezmann contre Ronaldo, c'est un peu pour l'animateur, "la revanche de la Ligue des champions".

Carole Blanchard