RMC

Discours de Hollande : échange tendu entre Alexis Corbière (PG) et Yann Galut (PS)

-

- - -

Après s’être indigné sur l’allègement de charges en faveur des entreprises, à la contrepartie jugée floue, le secrétaire national du Parti de Gauche a explosé face au député PS.

Le secrétaire national du Parti de Gauche Alexis Corbière a largement fait entendre sa colère face au député PS du Cher. Les deux hommes se sont lancés sur l’allègement de charges annoncé par François Hollande : "ce ne sont pas des cadeaux aux patrons, mais aux entreprises" a justifié Yann Galut, qualifiant l'annonce du président de "courageuse". "Et comment seront contrebalancés ces 35 milliards ?" a demandé Alexis Corbière, qui a jugé inacceptable et floue la réponse du député PS, évoquant, lui, "un débat" à venir.

Yann Galut l’a alors incité à "[se] faire élire" pour "venir débattre à l’Assemblée". Ce n'était que l'étincelle qui a enflammé Alexis Corbière : "Il n'y a que les députés qui peuvent critiquer ? Et les 66 millions de Français qui sont pas élus doivent fermer leur gueule ? c'est quoi cette arrogance, allez-vous faire voir !" a-t-il lancé, avant de poursuivre : "Sans les 4 millions de votes de Mélenchon, vous n’étiez pas élu, alors baissez d’un ton. Vous n’avez pas le droit de dire qu’on n’est pas légitimes".

Alexis Corbière a ensuite recentré sa colère contre l'annonce de François Hollande : "Je suis indigné par ce qu'il a dit, il n’a pas fait campagne là-dessus, il n’est pas légitime pour faire ça".

La rédaction