RMC

Elina Dumont, enfant de la Ddass: "Dans beaucoup de foyers, les enfants sont maltraités"

Ce vendredi, les GG réagissaient au documentaire "Enfants placés, les sacrifiés de la République", diffusé mercredi soir sur France 3.

C'est un documentaire choc que diffusait France 3 mercredi soir. L'enquête "Enfants placés, les sacrifiés de la République" pointe les dysfonctionnements nombreux de l'aide sociale à l'enfance (ASE). Le documentaire montre des scènes d'extrême violence de la part des enfants, auxquelles des éducateurs ou médiateurs répondent parfois par des menaces, voire des coups.

Des situations qui n'ont pas étonné la GG Elina Dumont:

"Moi j'étais à la Ddass depuis ma naissance. Quand j'ai sorti mon livre sur le sujet en 2013, je pensais que les choses avaient changé. Mais j'ai reçu de nombreux courriers de beaucoup de foyers. Dans le documentaire, on nous montre un foyer du Nord, mais si vous saviez le nombre de foyers en France où les enfants sont très maltraités. L'Etat n'en a rien à f***** de l'aide sociale à l'enfance (ASE). La ministre Agnès Buzyn devait venir dans l'émission, elle n'a pas voulu venir, c'est incroyable".

"On les envoie dans des endroits où on les détruit encore plus"

Et d'expliquer: "Quand on retire des enfants de leur famille, ils sont déjà détruits. Et on les envoie dans des endroits où on les détruit encore plus".

Elle souligne aussi qu'à leur majorité les enfants de la Ddass ne sont plus du tout pris en charge et se retrouvent alors à la rue: "Les enfants de l'Ase se retrouvent à la rue à leurs 18 ans. Et quand ils ne sont pas à la rue, ils sont parfois en prison. Quand on sort de l'ASE, on n'a rien. Donc on se met à voler et on se retrouve en prison".

Paulina Benavente