RMC

Enquête sur "les territoires conquis de l'islamisme": "La République cède pour des raisons bassement électorales"

Bernard Rougier, professeur à l’Université Paris-Sorbonne et auteur du livre "Les Territoires conquis de l’islamisme" était l’invité du Grand Oral des "Grandes Gueules" ce jeudi.

"Comment des réseaux islamistes sont-ils parvenus à constituer des enclaves au cœur des quartiers populaires?": telle est la question qui fonde l’analyse de Bernard Rougier, "Les territoires conquis de l’islamisme". D'Aubervilliers à Toulouse, d'Argenteuil à Champigny, Mantes-la-Jolie ou encore Molenbeek en Belgique, cet ouvrage étudie les stratégies et les pratiques des réseaux islamistes.

Il faut "mettre les acteurs religieux devant leurs responsabilités"

Des réseaux, qui trouvent leur origine dans des quartiers où se constituent des "territoires d’islam": "Ce que nous constatons c’est que ce sont des jeunes, nourris à l’intérieur de cet écosystème, qui vont en tirer des conséquences vis-à-vis de la société globale et passer à l’action violente. C’est une petite minorité".

Alors, pour endiguer ce phénomène, l’auteur propose de traiter le problème au niveau social et humain.

"Il faut connaître extrêmement finement le tissu humain, social et religieux à l’intérieur de chaque département. Ce travail là exige des outils et des chercheurs de confiance. Ensuite, mettre les acteurs religieux devant leurs responsabilités. Troisième solution, offrir des espaces de sociabilité, un ciné-club par exemple, proposer autre chose pour que les populations ne soient pas assignées à résidence".

"Il faut que les élus de gauche et de droite, cessent leurs transactions collusives, avec les acteurs islamiques"

Mais ce sont aussi les politiques qui, selon Bernard Rougier, favorisent le développement de ce phénomène et notamment à l’approche des élections municipales. Pour lui, "la République cède à l’islamisme pour des raisons bassement électorales".

"Il faut que les élus de gauche et de droite, cessent leurs transactions collusives, avec les acteurs islamiques. Ce sont par exemple pour les municipales, des promesses qui sont faites sur des postes stratégiques de la mairie, à la jeunesse, au sport, à la culture ou comme médiateur urbain".
Les Grandes Gueules (avec C.P.)