RMC

Éric Dupond-Moretti: "Coucher pour devenir une star, ce n'est pas être violé, c'est une promotion canapé!"

Me Éric Dupond-Moretti était l’invité des Grandes Gueules ce lundi 19 novembre. L'avocat est revenu sur les critiques adressées à sa plaidoirie qui a permis l'acquittement de Georges Tron.

L’ex-secrétaire d’Etat Georges Tron a été acquitté ce jeudi des accusations de viols et d’agressions sexuelles de deux ancienne employées municipales.

Éric Dupond-Moretti est revenu dans Les Grandes Gueules sur la plaidoirie qui lui a permis d’obtenir l’acquittement de son client. Plaidoirie sous forme d’accusation contre le féminisme et jugée sexiste par certains commentateurs.

"Nier ça, c’est faire injure à toutes les femmes qui sont capables de refuser"

Mais pour Éric Dupond-Moretti, "s’il existe des hommes de pouvoir qui sont des prédateurs, il existe aussi des femmes de pouvoir". L’avocat, réfute donc une société manichéenne, qui juge trop rapidement des situations souvent très complexes.

"Je prends l’exemple d’une starlette qui irait voir un producteur américain riche et célèbre et qui lui dirait, je veux devenir une star. Là le type lui dit: 'Tu couches'. Et bien si elle accepte de coucher, pardon de vous le dire, ça s’appelle une promotion canapé, ça se n’appelle pas un viol. Nier ça, c’est faire injure à toutes les femmes qui sont capables de refuser".
Les Grandes Gueules (avec C.P.)