RMC

Eric Zemmour fait bondir Joëlle Dago-Serry: "Il y a un tas de quartiers où on n’est plus en France"

-

- - AFP

Invité des Grandes Gueules lundi, Eric Zemmour s’est fortement opposé à Joëlle Dago-Serry, en désaccord total avec lui sur le sujet des "territoires perdus".

Invité des Grandes Gueules lundi, Eric Zemmour a laissé la GG Joëlle Dago-Serry totalement incrédule quand il en est venu au thème de la banlieue. Selon Eric Zemmour, "le modèle français et républicain fondé sur l’assimilation (…) est mort. Il a été tué à la fois par le nombre, par la volonté de ghettoïsation, et aussi par la volonté de nous élites de le bazarder. Nos élites n’en veulent plus, pour des raisons économiques et philosophiques. Nous sommes d’ores et déjà dans un système multiculturel, avec des communautés qui s’organisent. Il y a des tas de quartiers, de banlieues , où on n’est pas en France".

"Vous ne pouvez pas dire ça"

"Vous ne pouvez pas dire ça, lui a répondu Joëlle Dago-Serry. J’ai grandi dans l’un de ces quartiers dont vous dîtes qu’il n’est plus en France, et j’ai été à la même école que les autres. J’ai eu les mêmes programmes. En quoi ce n'est plus la France?", demande la GG.

"Ce n’est plus la France par ce que l’ordre ne repose plus sur l’état français. Il n’y a plus de culture française. L’école est le dernier rempart et elle est submergée par les mouvements islamiques qui tentent de la désosser de partout (…). C’est une réalité ça. Non ce n’est pas une minorité. C’est une minorité agissante qui fait pression", estime Eric Zemmour.

Les GG (avec AM)