RMC

Festivals à 5000 personnes assises: "Ca n'aura rien à voir avec les festivals que l'on connaît"

-

- - -

Les festivals cet été devront se tenir en configuration assise, avec une limite de 5.000 spectateurs, en raison de la crise sanitaire, a indiqué jeudi le Syndicat des musiques actuelles (Sma) après une entrevue avec le ministère de la Culture Roselyne Bachelot.

A quoi ressembleront les festivals cet été? La ministre de la Culture Roselyne Bachelot a indiqué qu'ils devront se tenir en configuration assise avec une limite de 5000 personnes. La balle est désormais dans le camp des directeurs et directrices de festival qui devront estimer si la configuration est tenable économiquement et sanitairement.

Pour autant, les festivals seront bien différents de ceux que l'on connaissait jusqu'ici prévient Aurélie Hannedouche, déléguée générale du Syndicat des musiques actuelles: "Il faut s'ôter de la tête qu'on va aller dans des festivals comme on avait l'habitude d'y aller jusqu'en 2019, on va aller à des événements qui seront différents cette année. Ceux qui vont vouloir maintenir quelque chose, ce sera des formes alternatives".

Fonds de compensation de 30 millions d'euros

Un fonds de compensation de 30 millions d'euros devrait être mis en place pour aider les organisateurs qui voudraient maintenir: "L'idée c'est que ce fonds de compensation puisse nous aider à maintenir un prix de billet normal pour compenser le manque à gagner", a expliqué Aurélie Hannedouche chez les GG.

Concernant la programmation, la syndicaliste admet qu'il sera peut-être compliqué de faire jouer des têtes d'affiche internationales mais souligne que certains artistes "ont tellement envie de jouer qu'ils sont prêts à s'adapter".

Comment les festivaliers se nourriront-ils?

Enfin quid de la restauration sur place? La question reste entière puisque la ministre de la Culture a fait savoir que si les restaurants et bars restaient fermés au niveau national, il ne pourrait pas y avoir de restauration au sein des festivals. Difficile pour les organisateurs puisque la restauration constitue aussi une manne financière pour un festival.

Le Festival des Vieilles Charrues devrait se tenir sous une forme différente. Le festival parisien Solidays (228.000 personnes en 2019) a en revanche déjà jeté l'éponge la semaine dernière car ce rendez-vous sert à financer des actions de Solidarité Sida et ses organisateurs redoutaient qu'il ne soit pas viable.

La saison 2020 avait été une saison quasi-blanche pour les festivals de musiques actuelles.

P.B. avec AFP