RMC

Florence Portelli quitte LR, "un parti verrouillé avec un fonctionnement de plus en plus rabougri"

Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France, a annoncé mercredi soir quitter le parti, après la cinglante défaite aux Européennes et trois jours après la démission de son président, Laurent Wauquiez. Florence Portelli, maire de Taverny, a, elle aussi, quitté le parti.

Le parti Les Républicains s'enfonce dans la tourmente. Après la défaite aux Européennes, la démission de Laurent Wauquiez, c'est Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, qui claque la porte. Florence Portelli et Maël de Calan, deux de ses proches lui ont emboîté le pas.

Invitée ce jeudi chez les GG, Florence Portelli, la maire de Taverny, a estimé que le renouveau de la droite se ferait en dehors de LR: "Entre Macron et le RN, il y a la place pour une troisième droite et ce n'est pas Les Républicains qui sont en mesure de l'incarner parce qu'on est cramés. Je pense que faire une formation comme veut le faire Valérie Pécresse avec de nouvelles générations et des élus locaux, des laboratoires d'idées, je pense que c'est une bonne chose".

"A un moment, on en a marre"

Elle a aussi dénoncé le fonctionnement du parti:

"Je me suis battue contre Laurent Wauquiez et une façon de faire de la politique quand j'étais candidate face à lui avec Maël de Calan. J'ai fait plus de 16% alors que je n'étais soutenue par aucun ténor parce que certains avaient envie de renouvellement. A nous deux, on a fait 25%. On a demandé à l'appareil d'avoir 25% de représentants politiques au bureau, on a été au maximum 3. Le bureau politique est complètement verrouillé. Wauquiez est parti mais il n'y a pas que Wauquiez. La dernière fois qu'on s'est réunis en bureau politique, c'était les mêmes discours, 'on va faire des états généraux', 'ça va passer, on a eu 8%, ce n'est pas terrible mais on va recommencer comme avant'. Ce parti est verrouillé, il a un fonctionnement de plus en plus rabougri, replié sur lui-même. Ça fait longtemps que je le dénonce et à un moment, on en a marre".

Elle compte donc maintenant se concentrer sur le mouvement de Valérie Pécresse Libres!, un mouvement qui "va encore grossir" selon elle.

Paulina Benavente