RMC

Florian Philippot: "J'ai été harcelé par l'ambassadeur du Qatar"

Poursuivi en justice par l'Etat du Qatar pour avoir "dit la vérité sur ses liens avec le terrorisme islamiste", le vice-président du FN Florian Philippot a révélé ce jeudi dans les Grandes Gueules sur RMC qu'il avait été "harcelé par l'ambassadeur du Qatar en France". "Avant de m'attaquer en justice, l'ambassadeur a essayé de me voir une trentaine de fois dans son ambassade", a-t-il assuré.

Alors qu'il discutait de la montre offerte par l'ambassadeur du Qatar à Bruno Le Maire (qu'il a "laissée au mobilier national"), le vice-président du Front National Florian Philippot a révélé ce jeudi dans les Grandes Gueules qu'il avait été "harcelé par l'ambassadeur du Qatar en France", après avoir "dit la vérité sur les liens (du pays) avec le terrorisme islamiste". "Avant de m'attaquer en justice, l'ambassadeur a essayé pendant des mois de me voir dans son ambassade. Ils ont appelé une trentaine de fois mes assistants", a-t-il assuré.

"Peut-être qu'on essaie de corrompre ?"

"Peut-être qu'il avait une montre quelque part à me donner", ironise le numéro 2 du FN, qui assure : "Je n'y serais jamais allé". "Et deux mois plus tard, le Qatar portait plainte contre moi". "Peut-être qu'on essaie de corrompre ? Et si ça ne marche, pas on attaque", déclare Florian Philippot qui précise toutefois qu'il "n'accuse pas Bruno Le Maire" de corruption, mais explique là "les méthodes du Qatar".

P. Gril avec les GG