RMC

Fonds de solidarité Covid-19: le Fisc aurait bloqué 2,2 millions de demandes frauduleuses

Selon le magistrat Charles Prats, invité de RMC ce lundi, les tentatives de fraude au fonds de solidarité mis en place durant le Covid-19 ont été massives. Le Fisc a bloqué en amont pour plus de 7 milliards d'euros de tentatives de fraudes.

Les fraudeurs ne se sont pas confinés durant la crise du Covid-19. Selon les dires du magistrat Charles Prats, auteur de l'ouvrage Cartel des Fraudes 2 (éd. Ring), l'administration fiscale a reçu des millions de demandes frauduleuses destinés à profiter indument des aides mises en place par l'Etat pour soutenir les entreprise durant la crise du Covid-19. 

>>> A LIRE AUSSI - "Pourquoi a-t-on plus de 75 millions d'assurés sociaux pour 67 millions d'habitants?": un magistrat dénonce la fraude aux prestations sociales

"Sur le chômage partiel c'était un peu open-bar, car on n'a pas laissé l'inspection du travail faire les choses"

Sur le chômage partiel en revanche il estime que c'était "open-bar", comme il l'a raconté ce lundi matin sur l'antenne de RMC.

"Sur le chômage partiel, quand on a vu arriver le truc à l'été 2020, on avait rédigé des amendements avec la sénatrice Nathalie Goulet et on avait essayé de dire qu'il fallait contrôler. Le gouvernement avait dit non, et voulait que l'argent arrive très vite.
Finalement, 6-8 mois après la Cour des comptes a estimé que si, il fallait contrôler. Et donc ils ont repris à la fin de l'année les mesure proposées à l'été, donc on a perdu 6 mois. Sur le chômage partiel c'était un peu open-bar, car on n'a pas laissé l'inspection du travail faire les choses. Ils voulaient, mais on leur a demandé d'arrêter..."

Concernant le fonds de solidarité en revanche, le magistrat souligne et loue les efforts des agents publics qui ont permis d'éviter de nombreuses fraudes en amont.

"C'était les agents des impôts qui étaient chargés du contrôle. Et là, le Fisc n'a pas laissé les choses en open-bar. Quand on regarde le rapport, je suis très étonné que personne n'ait communiqué là-dessus. Les agents des impôts ont bloqué 2,2 millions de demandes frauduleuses en fonds de solidarité. Ils ont fait le boulot ! Ils ont évité plus de 7,2 milliards d'euros de tentatives de paiements indus. C'est énorme. Ils savent bosser, il n'y a pas de problème."

Charles Prats ne tient en revanche pas le même discours positif concernant la fraude aux prestations sociales en général. Il souligne qu'il y a en France plus de 75,3 millions d'assurés sociaux pour 67,1 millions d'habitants. "Comment ça se fait qu'on le sache depuis des années, et que rien ne soit fait?", se scandalise-t-il.

>>> EN VIDEO - Revoir ici le passage complet de Charles Prats dans Les GG

J.A.