RMC

Georges Fenech conteste avoir été sanctionné par son parti pour avoir demandé le retrait de Fillon

Invité ce jeudi des Grandes Gueules, le député Les Républicains Georges Fenech a réfuté avoir été sanctionné par la direction du parti pour avoir osé remettre en question la candidature de François Fillon à la présidentielle.

Il est le premier à droite, à avoir osé remettre en question la candidature à la présidentielle de François Fillon, empêtré dans l'affaire de l'emploi présumé fictif de son épouse Penelope. Le député Les Républicains du Rhône, Georges Fenech, était l'invité des Grandes Gueules ce jeudi. S'il assure que des parlementaires l'ont remercié d'avoir lancé le débat sur le maintien de la candidature du vainqueur de la primaire, sa sortie n'aurait pas plu en haut-lieu: le conseil stratégique des Républicains aurait même décidé de lui retirer son investiture aux élections législatives, selon RTL. Une information démentie sur RMC par l'intéressé.

"Non, (on ne m'a pas retiré mon investiture). Ce ne serait pas une solution que d'exclure ou de retirer les investitures de ceux qui s'expriment en toute liberté, en toute franchise et dans l'intérêt de la famille politique. Je veux rassembler, réunir autour d'un projet et d'un candidat qui porte ce projet".

Georges Fenech assure que sa réaction "n'était pas préméditée". "Mais le temps est compté, nous sommes à 85 jours de la présidentielle et cela voudrait dire que nous serions tributaires de la décision d'un juge ou d'un procureur qui va nous dire ce que nous devons faire? Ce n'est pas acceptable".

P. Gril avec les GG