RMC

Grand froid et risques de coupures d'électricité: "Je souhaite ce black-out"

Les grands froids attendus la semaine prochaine inquiètent les professionnels de l'énergie, qui alertent depuis novembre sur le risque de coupures de courant. Ségolène Royal a convoqué les opérateurs à une réunion de crise ce vendredi. Un black-out souhaité par Richard, auditeur des Grandes Gueules.

La consommation électrique de la France étant particulièrement sensible aux températures, en raison du parc de chauffage électrique notamment, une pointe de consommation est attendue la semaine prochaine en raison du grand froid attendu. L'équilibre du réseau pourrait être mis en danger, d'autant que sept réacteurs nucléaires seront à l'arrêt. C'est pourquoi, ce vendredi, la ministre de l'Environnement, Ségolène Royal, réunit ses services et les acteurs du secteur électrique afin de trouver une solution pour éviter un black-out général.

Une éventualité qui ferait "rire" Richard, auditeur des Grandes Gueules. "A la limite, ce black-out je le souhaite. Comme ça, les gens verront dans quelle impasse nos autorités nous conduisent", ajoute-t-il. "J'ai autrefois participé à la mise en place du programme électronucléaire français, que le monde entier nous enviait, indique encore cet auditeur. Au cours d'une année, on a quand même mis sur le réseau six réacteurs. Et là, actuellement, on les arrête, non pas pour des problèmes de sûreté, à cause d'une espèce d'archéologie documentaire." (…)

"Je souhaite ce black-out pour que les Français se rendent compte que la loi de transition énergétique est complètement ubuesque, insiste Richard. On prend tout le temps le modèle allemand mais les Allemands sont en train de faire machine arrière toute. Il faut aussi savoir que si on arrive à 30 ou 40% d'énergies renouvelables, comme le souhaite la loi sur la transition énergétique, et que si on est en black-out, pour redémarrer les machines, c'est extrêmement compliqué. On a ainsi estimé que si la France était victime d'un black-out total, avec 40% d'éolien et s'il y a du vent évidemment, il faudrait près de 15 jours pour rétablir tout le réseau".

M.R avec Les Grandes Gueules