RMC

Grève à iTELE: "L'arrivée de Morandini est un déclencheur mais le malaise est plus profond"

Antoine Genton, président de la Société des journalistes de la chaîne ITELE, a justifié ce mardi la grève du personnel par l'arrivée de Jean-Marc Morandini, mais aussi par le silence de sa direction sur "la ligne éditoriale" et l'avenir de la chaîne.

La grève à la rédaction de la chaîne iTELE n'est pas due qu'à la présence de Jean-Marc Morandini, a assuré ce mardi dans les Grandes Gueules le président de la Société des journalistes, Antoine Genton. "C'est un élément déclencheur, mais le malaise est bien plus profond et bien plus ancien, a-t-il expliqué sur Numéro 23. Ça fait un an que ça dure, depuis le changement de la direction". Le journaliste dénonce notamment "le manque de clarté sur la ligne éditoriale". Il regrette que "la direction pense que Morandini est le seul à poser problème".

"L'émission de Morandini est la manifestation de nos craintes"

Antoine Genton qui reconnaît toutefois qu'il y a bien un "problème" Morandini. "Oui, sa présence pose problème - même si on soutient la présomption d'innocence. Ça pose un problème d'image pour les journalistes. L'émission nous pose problème et c'est la manifestation de nos craintes" quant à la ligne éditoriale voulue par la direction.

P. Gril avec les GG