RMC

Guy Bedos dans les GG: "A côté de Marine Le Pen, Nadine Morano a l'air d'une gauchiste"

Invité ce lundi des Grandes Gueules sur RMC, Guy Bedos a réagi aux propos de Nadine Morano, samedi sur France 2, selon laquelle "la France est un pays de race blanche". "Quel talent et quelle conscience politique", a ironisé l'humoriste.

C'est peu dire que Guy Bedos n'a pas apprécié les propos de Nadine Morano, samedi sur France 2. Interrogée sur la crise des migrants et des réfugiés, l'eurodéputée Les Républicains a estimé : "La France est un pays de race blanche". "Quel talent et quelle conscience politique", a réagi l'humoriste, ce lundi dans les Grandes Gueules. "Marine Le Pen a l'air d'une gauchiste à côté", a-t-il ajouté.

Alors qu'il a été relaxé dans le procès qu'elle lui a intenté pour diffamation, Guy Bedos a également déclaré, un peu agacé, qu'il n'avait "plus envie de parler de Nadine Morano". "Elle m'a poursuivi en justice, j'ai été relaxé. Et elle fait appel", a-t-il répondu, laconique. Mais même s'il estime qu'il "signalait une réalité", l'humoriste l'a assuré : "Je n'ai plus envie de polémiquer, elle n'est pas à mon niveau". "Je préfère qu'on parle de mon livre (Je me souviendrai de tout , éd. Fayard) et de ma pièce ("Moins Deux" au Théâtre Hébertot, à Paris) plutôt que de Morano".

Guy Bedos qui, après avoir "parler de la politique pendant 30 ans", a fait part de son "indifférence" aujourd'hui envers la chose politique. "Je ressemble à des millions de gens, non pas déçus, mais indifférents à ce qui se passe".

P. Gril avec les GG