RMC

Hapsatou Sy sur RMC: "J'ai lu que mon enfant était un bâtard sur les réseaux sociaux"

L'entrepreneuse et chroniqueuse télé était l'invitée de Grandes Gueules sur RMC. Elle est revenue sur les insultes reçues lorsque sa relation avec Vincent Cerutti a été dévoilée: "Les réseaux sociaux sont une poubelle".

Une femme blessée. L'entrepreneuse et chroniqueuse télé Hapsatou Sy était l'invitée de Grandes Gueules sur RMC, ce jeudi. Visage de l'émission Le Grand 8 sur C8 il y a plusieurs saisons, participante de l'émission Danse avec les Stars sur TF1, la jeune femme a déjà pu faire face à de nombreuses critiques émanant des réseaux sociaux. 

Elle est notamment revenue sur la pression de la presse people avec son compagnon, Vincent Cerutti: "On subit une pression, mais il n'y a pas tous les jours des photographes en bas de chez moi, je ne suis pas encore Madonna" rigole-t-elle. Avant de préciser: "Ca nous est arrivé à des moments où j'attendais un bébé, où ma grossesse a été annoncé alors que je n'avais rien dit et ça génère pas mal de propos graves parce qu'on est un couple mixte".

"Les réseaux sociaux sont une poubelle absolue"

La jeune maman a alors dévoilé quelques unes des insultes reçues à travers les réseaux sociaux:

"C'est horrible! Les réseaux sociaux sont une poubelle absolue. J'ai lu que mon enfant est un bâtard, qu'il est le fruit du métissage qui est une honte pour la France. J'ai vu des atrocités surtout pendant Danse avec les Stars que l'on a fait ensemble. Qu'ils dénoncent le couple mixte, on peut répondre, nous sommes des adultes, mais un enfant de 17 mois attaqué et insulté de la sorte, ça montre l'intelligence de ces personnes. Ca m'a touché, évidemment. Après, j'ai eu aussi 'Le beau et la bête', j'étais la bête. J'ai vu des propos gravement racistes. C'est dommage pour cette France que j'aime" avoue-t-elle.

Avant de préciser à Alain Marschall et Olivier Truchot des GG: "Ca en dit long sur notre société. Ca veut dire que l'on assume de plus en plus d'être raciste. Quand on ne l'assume pas, on a les réseaux sociaux pour le faire derrière son écran, c'est lâche mais réel. Notre société est, qu'on le veuille ou non, plus que jamais divisée". 

Les Grandes Gueules avec X.A