RMC

Il faut qu’on taxe tous les camions en transit en France

Dans un entretien aux Echos paru ce mercredi, Elisabeth Borne, la nouvelle ministre des Transports, a annoncé réfléchir à une nouvelle façon de faire payer les poids lourds qui transitent par la France. Johnny Blanc dans les Grandes Gueules est également de cet avis.

La ministre des Transports, Elisabeth Borne souhaite mettre en place une nouvelle taxe pour faire payer les poids lourds qui transitent par la France et qui, de fait, dégradent le réseau routier national. Et même s’il n’est pas question de "relancer" l’écotaxe sous une forme identique à celle qui avait conduit au fiasco d’octobre 2013 et qui avait coûté près d'un milliard d'euros, l’objectif est bel et bien de "réfléchir à une façon de faire payer ces poids lourds", comme elle l’a déclaré aux Echos.

Johnny Blanc, dans les Grandes Gueules, ce mercredi, a approuvé cette idée. Mais dans un premier temps, pas question que ce soit aux entreprises françaises de payer à nouveau la différence. "Je pense que les entreprises de transport françaises ne vont pas très bien en ce moment, elles payent déjà beaucoup, que ce soit la CFE, la CVAE, les taxes sur le carburant, l’impôt-société, elles ont leur contribution à la réfection de nos routes, parce qu’on paie des impôts quand même pour ça, il ne faut pas l’oublier.", explique-t-il.

L’importance de taxer les poids lourds en transit

En revanche, Johnny Blanc martèle l’importance et la nécessité que tous les poids lourds en transit sur le territoire français puissent être taxés au niveau des dégradations qu’ils causent. "Il faut qu’on taxe tous les camions qui sont en transit en France. Car n’oublions pas que tous ces camions en transit ne participent à rien du tout. Les transporteurs étrangers traversent le pays du nord au sud, ils ne font même pas un plein d’essence sur notre territoire. Il y a vraiment zéro centime qui entrent dans les caisses de l’Etat. Et pendant ce temps, ils détériorent les routes largement."

Les GG (avec T.M)