RMC

"Il ne faut pas trop attendre de Karim Benzema": l'avertissement d'Emmanuel Petit avant l'Euro

L'ancien international français estime que depuis l'annonce de son retour, l'attention est trop focalisée sur l'attaquant du Real Madrid.

Ce n’est pas encore le début de l’Euro, ce n’est qu’un match amical, mais le France - Pays-de-Galles de ce mercredi soir à Nice va être tout particulièrement scruté par les amateurs de football. Pour une raison très simple, ce devrait être le grand retour de Karim Benzema avec le maillot bleu sur le terrain.

Sa dernière apparition remonte au 8 octobre 2015 et c’était déjà sur la pelouse de l’Allianz Arena de Nice face à l’Arménie.

Cependant, pour Emmanuel Petit, ancien international, il ne faut pas trop attendre de ce match. 

“L’attention est focalisée sur Karim Benzema depuis son retour et même un peu trop à mon sens. Il y a un nombre incalculable d’articles tous les jours sur lui. Et j’ai le sentiment qu’il y a un risque, que l'Équipe de France déjoue, ou que lui surjoue par rapport au match de ce soir. C’est une crainte maintenant, j’espère que ça ne va pas arriver. Ça fait cinq ans qu’on attend ce retour dans un contexte anxiogène. Moi, je suis ravi, je trépigne d’impatience, j’ai hâte de voir ce qui va se passer dans l’animation offensive. Mais il ne faut pas trop attendre de ce match et de Karim”, indique-t-il.

Benzema titulaire ?

Il rappelle que les joueurs ont énormément travaillé physiquement tout au long de la semaine. Il faut également ajouter à ça la longue saison qu’on connu les joueurs dans leurs clubs respectifs. Il craint donc un manque de fraîcheur. “Le vrai match, c’est l’Allemagne la semaine prochaine”, ajoute-t-il.

Emmanuel Petit s’attend par ailleurs à voir Karim Benzema titulaire pour le match face au Pays-de-Galles.

>> A LIRE AUSSI - Euro, Benzema et Youssoupha: réécoutez l'interview exclusive de Didier Deschamps sur RMC

Principale différence aussi entre le match de ce mercredi et ceux que pourront jouer les joueurs lors de l’Euro, l’absence de public. En effet, une fois de plus, le match sera à huis clos. Et cela change tout selon l’ancien joueur.

“Le football de haut niveau n’a pas de raison d’être sans public. On joue pour le public, tous les entraîneurs le disent, les joueurs aussi. Certes, il y a une économie à faire tourner donc ça joue, mais si on enlève le public tout le temps ça n’a plus d’intérêt”, estime-t-il. 

Le match face au Pays-de-Galles est programmé à 21h05 ce mercredi, à suivre en direct sur RMC.

Guillaume Descours