RMC

"Il vaut mieux avoir affaire à Daesh qu'aux écolos parfois", plaisante Fabrice Éboué

Fabrice Éboué sur le plateau des GG le 6 novembre 2018

Fabrice Éboué sur le plateau des GG le 6 novembre 2018 - Capturé d'écran RMC découverte

L'humoriste est revenu sur les réactions des internautes après ses vidéos coups de gueule diffusées sur les réseaux sociaux.

Invité des GG, l’humoriste Fabrice Éboué, dont le nouveau spectacle Plus rien à perdre vient de sortir, est revenu sur les réactions suscitées par ses interventions sur les réseaux sociaux. Il s’en était pris à Anne Hidalgo la maire de Paris à propos de la journée sans voiture, puis plus récemment à Emmanuel Macron après son voyage aux Antilles.

"Allez-vous faire foutre toi et ton fils"

L’humoriste a assuré avoir subi les foudres des internautes: "Il y en a qui se lâchent poliment et il y en a qui se lâchent un peu plus violemment. Je crois que le plus violent ça a été bizarrement sur la journée sans voitures. Dans mon spectacle je dis qu’il vaut mieux avoir à faire à Daesh qu’aux écolos parfois", plaisante Fabrice Éboué.

"Sur la journée sans voiture j’ai eu des commentaires d’une rare violence. Sur la vidéo j’étais avec mon fils et j’ai eu des réactions du style 'allez-vous faire foutre toi et ton fils'. Alors je veux bien mon fils il avait deux ans et demi à l’époque, mais même à l’Eglise ils m’ont dit 'on ne les prend qu’à partir de trois ans'", a-t-il ironisé.
Les GG (avec G.D.)