RMC

J'ai voté Mélenchon par conviction mais je voterai Marine Le Pen au deuxième tour

Jean-Luc Mélenchon n’affirme pas clairement vouloir faire barrage à Marine Le Pen et s'en remet au choix des 450.000 Insoumis ayant appuyé sa candidature. Parmi eux, Nathalie, auditrice des Grandes Gueules qui a fait son choix au second tour.

Que feront les électeurs de Jean-Luc Mélenchon au deuxième tour de la présidentielle? Après avoir clairement demandé en 2002 aux militants socialistes de faire barrage au FN, le fondateur du mouvement "la France insoumise" se refuse à appeler à voter clairement pour Emmanuel Macron. Un choix qu'il laisse donc à ses électeurs comme Nathalie, auditrice des Grandes Gueules, qui ne compte pas faire barrage à Marine Le Pen. "Jean-Luc Mélenchon n’est pas ambigu du tout. Il est clair dans ses idées et a défendu un programme. Il n’appelle pas à voter pour l’un ou pour l’autre, il respecte le choix des Français et surtout le choix des insoumis. J’en suis une et c’est la première fois que je votais avec une réelle conviction, pour un meilleur, pour son programme, parce que ses valeurs humaines et ses projets me plaisaient".

Malgré quelques points communs dans leur programme économique, passer de Jean-Luc Mélenchon à Marine Le Pen peut surprendre, mais Nathalie estime que la candidate frontiste sera plus à même de protéger les plus faibles. "Au début je pensais m’abstenir, quel que soit le candidat, si Jean-Luc Mélenchon n’était pas au deuxième tour. Finalement je vais voter contre: contre quelqu’un qui risquerait de casser encore les plus faibles. Ces gens plus modestes qui travaillent et qui malheureusement, n’arrivent pas à joindre les deux bouts".

"Je vais voter pour Marine Le Pen. Je mettrai une pince à linge et des gants mais je pense que si Macron est président, il va enrichir les plus riches et appauvrir les plus pauvres. En 2022 on sait très bien que ça va finir avec Marine Le Pen".
Les Grandes Gueules avec A. B.