RMC

Jean-François Kahn: "Il n'y a pas de différences dans les mots utilisés par l'extrême-gauche et l'extrême-droite"

Sur RMC, le journaliste explique ne voir qu'une alternative en 2022 si Emmanuel Macron échoue à la tête de l'Etat: "La droite dure".

Quand on lui demande qu'elle pourrait être l'alternative à Emmanuel Macron si celui-ci échoue à la tête de l'Etat, le journaliste Jean-François Kahn, invité ce vendredi des Grandes Gueules, répond qu'il ne voit pas d'autres alternatives que "la droite dure".

"Aujourd'hui l'alternative n'est pas à gauche. Si Macron perd, il est évident que l'alternative sera une droite dure" en 2022, date de la prochaine élection présidentielle.

"Il y a une fusion extraordinaire"

Pas même Jean-Luc Mélenchon, qui se présente comme l'opposant numéro un à Emmanuel Macron? Pas du tout, répond Jean-François Kahn, qui relève même des similitudes entre extrême-gauche et extrême-droite.

"Regardez ce que fait Mélenchon, regardez les réseaux sociaux, qui sont très anti-Macron et d'une violence incroyable... Il n'y a plus de différences entre les mots et les phrases d'extrême gauche et d'extrême-droite. Il y a une fusion entre la gauche radicale et la droite radicale dans les mots qui est extraordinaire. C'est très net".
P. G. avec les GG