RMC

Jean Lassalle en gilet jaune à l’Assemblée: "Je n'ai pas du tout le sentiment d’avoir été ridicule"

Le député Jean Lassalle a causé une interruption de séance à l’Assemblée nationale mercredi après s’être vêtu d’un gilet jaune en écho aux manifestations qui émaillent le pays. Il est venu expliquer son geste ce jeudi dans Les Grandes Gueules sur RMC.

Le député des Pyrénées-Atlantiques Jean Lassalle a de nouveau fait parler de lui mercredi à l’Assemblée nationale. Le maire de Lourdios-Ichère a provoqué une brève interruption de séance et causé l’ire du président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand (LREM) en arborant un gilet jaune fluorescent au sein de l’hémicycle.

Certains qualifient son geste de courageux, d’autres estiment que c’est un nouveau coup de communication pour faire parler de lui. L’intéressé est venu expliquer son geste ce jeudi matin dans Les Grandes Gueules, et assure que son intention est beaucoup plus profonde que cela.

"Une fois de plus, on est en train de détruire l’image d’hommes et de femmes qui n’en peuvent plus"

"Je n’ai pas du tout le sentiment d’avoir été ridicule. Je suis, pour une fois ce matin, ça m’arrive assez peu souvent, fier d’être député aujourd’hui. Je sentais depuis quelques jours qu’on était, une fois de plus, en train de détruire l’image d’hommes et de femmes qui n’en peuvent plus, et qu’on allait marginaliser et opposer les casseurs à leur image alors que ce qu’ils véhiculent est beaucoup plus fort que tout ça."

L’ancien candidat à l’élection présidentielle, qui subira une sanction financière de 1500 euros pour son geste, est pessimiste quant à la possibilité de changement de la société et se sent “totalement impuissant” dans la capacité d’élu pour faire changer les choses.

"Totalement. Nous avons perdu le pouvoir il y a 25 ans à la chute du mur de Berlin. Notre modèle démocratique qui était magnifique est devenu un système sur fond américain dans lequel il n’y a plus d’argent public, il n’y a plus aucun espace politique et les choses vont comme elles peuvent dans la situation que vous voyez."
J.A. avec les GG