RMC

"Journée burkini": "c'est particulièrement maladroit", estime Anouar Kbibech

Le président du Conseil français du culte musulman, Anouar Kbibech, a réagi ce jeudi à la polémique autour d'une "journée burkini" dans un parc aquatique près de Marseille.

La "journée burkini" au parc aquatique des Pennes-Mirabeau ne passe pas. L'association Smile 13 prévoir de privatiser le parc pour une journée réservée aux femmes et aux enfants. Le port du burkini ou jilbeb de bain sera "exceptionnellement" autorisé. Le maillot de bain deux pièces est quant à lui proscrit.

Le maire de la ville Michel Amiel entend bien prendre un arrêté municipal pour interdire cette manifestation tandis que les élus de droit sont montés au créneau. Le président du Conseil français du culte musulman, Anouar Kbibech, a estime ce jeudi chez les GG que l'initiative était "maladroite": "Il y a un certain nombre de salles de sports dédiées aux femmes et ça ne pose aucun problème. Maintenant par rapport au contexte actuel, je pense que c'est particulièrement maladroit et ça peut interpeller un certain nombre d'élus".

Selon lui, cette journée arrive dans un contexte délicat: "Quand il y a des manifestations de type-là qui sont organisées avec une publicité qui est donnée, je pense que c'est particulièrement malvenu vu le contexte actuel. Ça peut interpeller des gens sur la construction du vivre ensemble auquel nous aspirons tous".

P.B.