RMC

Karim Zéribi : "Même chez les écologistes, l'éthique et les pratiques peuvent être douteuses"

-

- - -

Karim Zéribi a tenu à mettre les choses au point avec son parti EELV. Il a fustigé le manque d'éthique et les barrages douteux qui lui sont faits au profit de Michèle Rivasi en vue des élections européennes de 2014.

Karim Zéribi semble amer envers son parti Europe Ecologie-Les Verts. "Quand je suis rentré dans ce parti, je me suis dit qu'il prônait des valeurs, des principes forts: l'éthique, l'exemplarité, la proportionnelle, des choses qui étaient des éléments de différenciation par rapport aux autres partis", se souvient-il. "Ce week-end, on a eu un conseil fédéral, je me suis rendu compte que l'éthique, on était capables de s'asseoir dessus, que la proportionnelle, ça sera pour la prochaine fois, et que finalement certains peuvent tricher dans ce parti et ce n'est pas grave", s'est-il indigné.

Et de conclure : "C'est joli-joli la politique mais même chez les écologistes, l'éthique et les pratiques peuvent être douteuses. Etre aveugle ça ne sert pas son parti".

La rédaction