RMC

Kim Kardashian attaquée: "Elle n'aurait pas été braquée si elle avait été dans un palace"

Éric, chef d'entreprise dans le secteur de la protection rapprochée, s'est étonné ce lundi dans les Grandes Gueules de l'agression de Kim Kardashian, dans un hôtel particulier de Paris, cette nuit. "Où était sa garde rapprochée", se demande-t-il.

"Ce n'est pas léger, c'est complètement surréaliste". Éric, chef d'entreprise dans le secteur de la protection rapprochée ne comprend pas comment Kim Kardashian a pu être attaquée de cette façon cette nuit à Paris. "Ou était sa garde rapprochée ? S'il y en avait une, à mon avis, il y a beaucoup de fuite dans son cercle intime pour que cinq faux policiers arrivent en vélo et la saucissonne comme ça s'est passé", a-t-il réagi dans les Grandes Gueules.

Selon lui, la star de téléréalité n'aurait jamais dû loger dans cet hôtel particulier. "Devant les palaces, il n'y a pas de CRS mais vous avez des physionomistes en civil, donc on sait qui rentre. Des soi-disant policiers ne seraient pas rentrés dans un palace, je peux vous l'assurer".

Éric ne comprend pas que cette affaire prenne autant d'ampleur: "Quand une mamie se fait braquer pour un collier en or à Marseille on ne soulève personne. Là on est en train de déplacer la BRI et les forces spéciales pour Kim Kardashian !".

P. Gril avec les GG