RMC

"L'euro ne fonctionne pas mais il est impossible d'en sortir", estime l'économiste Nicolas Bouzou

Dans un entretien au Parisien, Marine Le Pen a réaffirmé que la France aurait "une monnaie nationale" si elle était élue présidente. Pour l'économiste Nicolas Bouzou, invité des GG ce lundi, le programme de Marine Le Pen n'a aucun sens.

Dans un entretien au Parisien dimanche, Mme Le Pen affirme que la France aura "une monnaie nationale" si elle est élue présidente, "comme tous les autres pays". La candidate FN a ajouté que "nous aurons ensemble une monnaie commune", qui ne "concernera pas les achats quotidiens, mais uniquement les grandes entreprises qui font du commerce international".

Une décision qui n'a "aucun sens" selon l'économiste Nicolas Bouzou, invité des GG ce lundi. "Il ne peut pas y a voir deux monnaies. Si vous avez deux monnaies, il y a aura une monnaie forte et une monnaie faible. Ça n'a jamais fonctionné dans aucun pays", a-t-il expliqué.

"On ne peut pas revenir au franc"

Quant à abandonner totalement l'euro, l'économiste juge qu'il est impossible d'en sortir, même s'il admet que "l'euro ne fonctionne pas". La solution? "On ne peut que le réparer de l'intérieur. On ne peut pas revenir au franc. Tous les économistes vous expliquent que pour qu'une zone monétaire fonctionne il faut un budget intégré de la zone euro. On a besoin d'avoir un parlement de la zone euro. C'est ce que Benoit Hamon proposait".

P.B.